jeudi, 15 novembre 2007

Les taxis bleus peuvent garder leur bonbonne



La saga se prolonge avec la victoire des taxis privés (bleus) au tribunal administratif qui les autorise, par décision du 16 octobre, à conserver leur bonbonne lumineuse. (Tdg du 24 octobre Nikolic)
Une bien maigre victoire puisque ces taxis ne pourront toujours pas emprunter les couloirs de bus (Tribunal Fédéral) et seront tenus de rentrer au garage entre chaque course. Les utilisateurs de ces taxis seront donc bien avisés de ne pas les prendre s'ils sont pressés et ne veulent pas dépenser trop de temps et d'argent.
Mais puisque l'Etat ne peut pas effectuer les contrôles, faute de moyens, les taxis privés violeront allègrement la loi avec la bénédiction de la police et la complicité involontaire des clients mal informés. Comment la clientèle internationale saurait-elle que le concierge de son hôtel encaisse de juteuses commissions auprès des taxis privés qui sont bien les seuls à se prêter à ce marché noir pour assurer le minimum vital ?
Là encore, c'est la population qui en fait les frais. Heureusement qu'il reste la tribune de Genève pour réagir et informer les consommateurs qui en perdent leur latin.

14:12 Publié dans Politique, taxis | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |