lundi, 26 mai 2008

Vous avez dit chers, les taxis ?



A Genève, comme partout en Suisse, les taxis ont la réputation d'être chers.
Ces quelques chiffres vous permettront d'affiner votre opinion.

Prix du taxi dans les grandes villes de Suisse et du monde :
Il suffit de se rendre sur le site de l'ASTAG pour vérifier que le prix du taxi à Genève est bien inférieur à la plupart des villes de Suisse alémanique, et dans la moyenne des villes romandes. Les salaires y sont pourtant plus élevés que la moyenne nationale.
En comparaison internationale, les taxis comme bien d'autres services, restent parmi les plus chers du monde en parfaite adéquation avec le pouvoir d'achat.

Comparer ce qui est comparable. Pouvoir d'achat et niveau de vie en Suisse :

Il est très intéressant de prendre connaissance de l'étude statistique annuelle de l'UBS sur les prix et salaires dans 70 villes du monde pour comparer ce qui est comparable.
A titre d'exemple, il sera plus cher pour un enseignant à Londres de se déplacer en taxi que pour le même professeur à Genève. Nous considérons pourtant les taxis londoniens comme particulièrement bon marchés.

Prix de revient d'une voiture moyenne. Statistiques du TCS :

Chaque année, le TCS met à jour ses statistiques de frais pour un véhicule moyen.
La plupart des clients qui prennent 2 taxis par jour, tous les jours ouvrables de l'année, ont fait leurs calculs. Ils économisent de l'argent en ne gardant qu'un véhicule privé pour la famille, les courses, les vacances, ou les visites et se rendent au travail en taxi. Le prix d'entretien et d'amortissement d'un véhicule de catégorie moyenne est d'environ 1000 francs par mois sans compter les parkings et les amendes.

Chiffre d'affaire d'un chauffeur de taxi :
En une heure de travail, un taxi peut effectuer, dans le meilleur des cas, 4 courses de 15 minutes.
Le prix moyen d'une course de taxi est de 17 francs.
Si un chauffeur encaisse 40 francs de l'heure, il est content.
La moyenne se situe aux alentours de 30 francs de chiffre d'affaire horaire.
Ces 30 francs couvriront le salaire du chauffeur, celui du patron lorsqu'il loue le taxi, les charges inhérentes au véhicule et à la centrale de diffusion de courses ainsi que les diverses taxes qui lui sont reliées.

Pierre Jenni

10:17 Publié dans Genève, taxis | Lien permanent | Commentaires (22) | |  Facebook | |