lundi, 22 septembre 2014

Pourquoi les taxis roulent-ils pour la traversée de la Rade ?

7781_xlarge.jpgOn m'a plusieurs fois suggéré qu'il n'était certainement pas intéressant pour les taxis de faire le tunnel sous la rade car le prix des courses diminuerait de manière sensible.

C'est mal connaître la logique du métier qui consiste non pas à ralentir pour faire durer la course, mais aligner les clients qui s'acquittent à chaque course d'une prise en charge.


Mais surtout, c'est ne pas comprendre la fonction des taxis. Notre métier est une activité de niche qui ne touche pas le grand public, du moins pas en Suisse ou à Genève, contrairement à des grandes villes comme New York ou Londres où l'activité s'est démocratisée.

Nous réalisons entre 3 et 4 millions de courses par année. Notre clientèle est pour un tiers formée de personnes à mobilité réduite qui n'osent pas, ou ne peuvent plus, prendre les transports en commun.

S'il est vrai que nous avons observé une recrudescence de la clientèle en raison des bouchons et des temps trop longs pour atteindre leur destination avec leur voiture, nous souhaitons toucher un public plus large.

Dans les bouchons, le compteur tourne. Lorsque nous pouvons prendre une voie de bus, le rapport qualité-prix commence à devenir attractif et ceux qui ont gouté à nos services et fait leurs calculs renoncent facilement à un véhicule dans le ménage pour consommer régulièrement des taxis.

Nous participons activement au transfert modal et sommes incontournables pour ceux qui ont fait l'effort de renoncer à la voiture. L'accès autorisé aux zones restreintes est un plus indéniable et le tunnel permettra justement le développement de ces zones.

Bref, ceux qui pensent que le taxi mise sur l'immobilisme pour faire son beurre sont à côté de la plaque. Ils ne prennent vraisemblablement jamais ou rarement le taxi. Les autres, plus besoin de les convaincre, ils sont acquis et séduits, mais surtout, ils font de sérieuses économies en temps, argent et stress.

21:49 Publié dans Genève, mobilité, Politique, taxis, transports | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Écrire un commentaire