lundi, 07 mars 2016

Le Messie est arrivé ! Rendons grâce...

images.jpgLettre ouverte aux apôtres Philippe Nantermod et Fathi Derder qui prêchent la bonne parole dans le Matin Dimanche du 6 mars 2016.


Messieurs les députés libéraux Nantermod et Derder,

     Merci de penser aux pauvres taxis et venir les prendre par la main pour leur montrer le chemin de la délivrance en préparant la venue du sauveur Uber et en rappelant les écritures fondamentales de la pensée libérale.

Ainsi vous proposez rien moins que diminuer les contraintes que subissent depuis plus de cinquante ans ces chauffeurs professionnels afin de définir des règles équitables entre tous les acteurs et faire la place à une saine concurrence qui ne devrait faire que des gagnants.

Monsieur Nantermod suggère par exemple de supprimer les lecteurs de disques et cartes tachygraphe, cette incongruité suisse qui permet de contrôler la bonne application de l'Ordonnance sur les heures de travail et de repos (OTR) afin de protéger les clients des éventuels accidents dus à la fatigue. Vous suggérez donc que ce dispositif est aussi inutile que ruineux et fausse les coûts réels qui sont répercutés sur les consommateurs. On commence enfin à comprendre comment le mastodonte californien parvient à casser les prix. Et dans la foulée, on se demande si cette exigence n'a pas été mise en place pour favoriser l'industrie horlogère qui fabrique ces appareils inutiles. A qui devons-nous envoyer la facture des dizaines de millions qui ont été dépensés par les taxis durant toutes ces années ?

Dans la foulée, car il serait bien bête de s'arrêter à mi-chemin, il faudra notamment supprimer les compteurs étalonnés et l'obligation de produire chaque année un certificat de conformité, puisque les VTC ne sont pas soumis à ce dispositif d'un autre âge.

Il faudra aussi supprimer l'obligation de passer une visite annuelle à l'Office Cantonal des Véhicules (OCV) qui permet de garantir la fiabilité des véhicules destinés au transport professionnel de personnes.

Et puis ne pas oublier les assurances, la fiscalité, les connaissances topographiques et la maîtrise de la langue du pays, la connaissance de la loi, la gestion de l'usage accru du domaine public, les subventions et autres aides déguisées sous forme de prise en charge des procédures à l'encontre de ceux qui violent les lois, afin de véritablement mettre tout le monde sur un pied d'égalité.

Mais il ne faudra surtout pas s'arrêter là. La suite coule de source et elle ne concerne plus que les taxis. Ainsi il faudra rendre possible les assistances juridiques en ligne sans exiger un brevet d'avocat qui n'aura donc évidemment plus aucun intérêt à s'inscrire au Barreau. Il faudra aussi trouver le moyen d'obtenir des ordonnances médicales puisque même les médecins vont maintenant sur internet (watsonhealth) pour comprendre nos souffrances. Nous n'avons pour ainsi dire plus besoin de ces intermédiaires.

Ah, j'oubliais... l'école. Les diplômes, que nous pouvons d'ores et déjà obtenir en ligne sans faire le moindre examen sont obsolètes et les formations sont déjà accessibles avec les meilleurs profs au monde sur le net (EPFL). Il faudra donc sérieusement penser à supprimer ce vestige qu'est l'école obligatoire.

Bref, nous avons compris le message. Les progrès technologiques vont nous libérer de tous ces parasites qui se sucrent au passage. Mais alors... Uber c'est quoi d'autre qu'un intermédiaire ? Les taxis offrent depuis longtemps tous les avantages de l'application pour smartphone, ils n'ont pas attendu sur ce prédateur opportuniste pour offrir à leurs clients les dernières technologies disponibles.

On se réjouit donc de votre programme qui permettra de faire de sérieuses économies. Les métiers disparaitront, mais ce n'est qu'un effet collatéral que vous saurez gérer n'est-ce pas ? On peut vous faire confiance...

Un grand merci pour votre vision clairvoyante du monde idéal de demain dont nous nous réjouissons tous les jours de vérifier déjà les effets.

 

 

 

11:36 Publié dans Economie, Formation, mobilité, Monde, taxis, transports | Lien permanent | Commentaires (12) | |  Facebook | |

Commentaires

Cher Monsieur,

Merci pour votre message. J'ai de la peine dans le fond à comprendre si vous trouvez la proposition bonne ou mauvaise.

Nous proposons en effet de réduire un paquet d'obligations qui nous semblent être désuètes. Ce n'est toutefois pas parce que quelque chose n'est pas obligatoire qu'il va disparaître. Vous parlez par exemple de l'assurance professionnelle, mais, à ma connaissance, l'OTR2 n'en parle pas, pas plus que le droit fédéral en général. Ce n'est pas non plus le cas de plusieurs règlements communaux (en tout cas celui de Lausanne). De là à dire que l'on ne s'assure plus..

Vous évoquez la fiscalité, mais Uber ou pas Uber, VTC ou pas, OTR2 ou non, toute activité rémunératrice doit être déclarée et sera fiscalisée.

D'une manière général, je pense en effet que moins de règles, c'est plus d'innovation possible, et plus de liberté pour les taxis face à l'arrivée d'une concurrence qui ne respectera de toute manière pas ces règles, par des voies légales, ou en trichant.

Vous évoquez les avocats, en ignorant que le cas dont vous parlez (du conseil juridique en ligne), est tout à fait possible sans brevet d'avocat, même sans avoir fait l'université en réalité. Ces dernières années, l'accès à la justice s'est élargi pour tout un tas de personnes qui n'ont pas de brevet, et c'est heureux à mon avis.

Une formation permet d'acquérir des compétences, sont rôle n'est pas d'empêcher ceux qui ont acquis ces compétences par une autre voie d'accéder au marché. C'est en tout cas mon point de vue.

Bien à vous.

Philippe Nantermod

Écrit par : Philippe Nantermod | lundi, 07 mars 2016

Répondre à ce commentaire

Merci pour votre commentaire Monsieur Nantermod.
Je réalise à quel point votre posture est en parfaite adéquation avec votre sensibilité politique, mais je comprends combien ce sujet semble vous échapper.
Comment en serait-il autrement ? Vous avez d'autres chats à fouetter et le monde des taxis est pour le moins complexe.
Je vous encourage, si vous en avez le temps, à lire les liens grisés que j'ai posté dans mon billet, notamment celui qui explique les raisons de l'absence de concurrence dans notre domaine et pour lesquelles les lois habituelles d'un marché libre ne fonctionnent pas ici.
Vous pourrez compléter votre culture en prenant connaissance de la contribution de M. Victor Diezengoff, actif depuis bientôt 50 ans à NY qui explique le fiasco des tentatives de libéralisation du secteur aux USA dans les années 80 sur le site de l'IRU. https://www.iru.org/resources/iru-library/2nd-international-taxi-forum-cologne-germany-7-november-2008
Vous y trouverez aussi ma contribution résumée en anglais.
Je me tiens évidemment à votre disposition pour toute question qui pourrait vous venir.

Écrit par : Pierre Jenni | lundi, 07 mars 2016

Répondre à ce commentaire

A New York c'est en tout cas pas un fiasco pour Uber qui compte désormais plus de véhicule que les célèbres taxis jaunes.

http://www.atlantico.fr/atlantico-light/new-york-vehicules-uber-sont-desormais-plus-nombreux-que-celebres-taxis-jaunes-2048347.html

D.J

Écrit par : D.J | lundi, 07 mars 2016

Répondre à ce commentaire

Qui vous parle de fiasco DJ ? Au contraire, Uber cartonne un peu partout. Encore faudrait-il avoir un minimum de curiosité pour comprendre les dessous et si possible sans apriori. Savez-vous par exemple que cette société est en procédure dans son berceau de la Californie et fait recours contre un jugement qui la condamne à salarier ses chauffeurs ? http://www.francetvinfo.fr/france/greve-des-taxis/pour-la-californie-les-chauffeurs-des-vtc-uber-sont-des-salaries_956249.html

Écrit par : Pierre Jenni | lundi, 07 mars 2016

Répondre à ce commentaire

"D'une manière général, je pense en effet que moins de règles, c'est plus d'innovation possible, et plus de liberté pour les taxis face à l'arrivée d'une concurrence qui ne respectera de toute manière pas ces règles, par des voies légales, ou en trichant."

Eh bien, quel aveu ! Vous reconnaissez donc que notre Etat de droit s'incline devant la puissance financière de ce prédateur. Fallait oser !

Écrit par : Pierre Jenni | lundi, 07 mars 2016

Répondre à ce commentaire

Faut-il en être étonné de la part d'un de ces fossoyeurs de l'Etat Nation? Cela ne m'étonne vraiment pas d'un PLR.

Je conseille à tous mes compatriotes et concitoyens, ces derniers votent au niveau cantonal et communal, de lire deux essai de Michel Piccand qui sont disponible en version électronique uniquement chez amazone, il s'agit de:

Suisse, Années 2015... Un Peuple Qui Disparaît

La croissance économique de la Suisse, un drame politique caché

http://www.amazon.com/croissance-%C3%A9conomique-Suisse-politique-French-ebook/dp/B00UEW21Y2/ref=sr_1_4?s=digital-text&ie=UTF8&qid=1457384627&sr=1-4

Ce dernier est intéressant car il montre deux choses, l'impéritie d'un grand nombre de nos élus quand ce ne sont pas leurs mensonges.

On a aujourd'hui un système de connivence comme en Rance voisine, cette dernière à l'herpès (LR-PS), nous, nous avons la PLaie-Herpès, ce qui n'est pas beaucoup mieux.

Écrit par : G. Vuilliomenet | lundi, 07 mars 2016

"D'une manière général, je pense en effet que moins de règles, c'est plus d'innovation possible, et plus de liberté pour les taxis face à l'arrivée d'une concurrence qui ne respectera de toute manière pas ces règles, par des voies légales, ou en trichant. "

Voilà ce qu'on veux faire dans un avenir très proche !! Changer les lois pour que U.... et d'autres puissent les respecter !! Ah !!! Mais il ne serai pas à U..... et d'autres de s'adapter d'office aux lois en vigueur ? Bonnes ou mauvaises ? Et travailler ensemble pour que avec ou sans ce genre d'outils tout le monde puisse travailler à pied d'égalité ? Ce qui est loin d'être le cas à présent !!!

Dans tous les cas merci Mr. Nandermod P. Pour une fois de plus reconnaître l'illégalité de cette société et que le modus operandum de U.... inclut la tricherie et le non respect des lois.

Comment pourra le taxi faire face à cela dans les mois, les années qui suivent ? Aussi en trichant et rentrant dans l'illégalité !? Ce qui arrive déjà concernant l'OTR2 que plus aucun (ou presque) chauffeur de taxi ne respecte, à cause des revenus vus tellement à baisse que le temps de travail à explosé.

Merci beaucoup pour donner des solutions faciles à toutes ces questions

Écrit par : Dias | mardi, 08 mars 2016

Répondre à ce commentaire

Merci à M. Vuilliomenet pour son lien vers l'ouvrage de M. Piccand que je recommande vivement à nos décideurs et autres électeurs engagés.
Si tout le monde sait aujourd'hui que nos pouvoirs sont délégués à des représentants inféodés à l'économie par des commissions parlementaires essentiellement composées d'acteurs majeurs des grandes industries du pays, il est important de prendre connaissance des mécanismes qui permettent ces dérives. L'ouvrage de M. Piccand se lit comme un roman sans artifices. Les vérités diffusées n'ont, à ma connaissance, pas fait l'objet de démentis ce qui alourdit encore plus la charge.

Écrit par : PIerre Jenni | mardi, 09 août 2016

Oulala je connais un Neuchâtelois décédé Monsieur Roland pour ne pas le citer qui avait créé les Taxis du même nom et qui n'aurait jamais mais alors jamais ,accepté de tels propos de la part de gens qui s'imaginent détenir la science infuse croyant que grâce à l'informatique tout le monde sera capable de remplacer au pied lever un pompier ou un cordonnier pour ne prendre que ces deux professions comme exemple
On voit déjà ce qu'il es est avec les contrefaçons de modèles de mode volés aux grands couturiers et reproduits à la chaine par les Pays du nord de l'Europe
Les taxis de l'époque savaient rendre service et n'utilisaient pas des 079 pour obliger le citoyen sans véhicule et qui a rendez vous à téléphoner à Ùber faute de réponse à son appel
Là aussi il y a beaucoup à redire car nombres de services se ont créées grâce au natel mais ils se meurent au bout d'une année si c'est pas avant ,les jeunes n'ont plus la niaque de leurs anciens
La seule qu'ils savent exploiter c'est de tenir tête à leurs ainés qui eux ont l'expérience nécessaire pour relever de nombreux défis autres que se suicider en se faisant selfier
Je reste figée sur mon inquiétude à savoir ,qu'en sera t'il du monde de demain pour les Austistes surtout quand on sait que la solitude elle-même peu conduire des gens à devenir autistes malgré eux
Bon courage Monsieur Jenni ainsi que pour tous les autres Taxis Mans

Écrit par : lovejoie | mardi, 17 mai 2016

Répondre à ce commentaire

Disons que si un chauffeur de taxi, légal ou moins légal, viol 3 jeunes garçons comme l'avait fait un avocat connu de Genève, dont je ne citerais pas le nom pour ne pas embarrasser Pierre et la visibilité de son blog, il est fort à craindre que Philippe Nantermod ou l'un de ses confrères l'eut autant protégé et gardé au sein de son ordre comme il l'a fait et se soit tu cette candeur si partisane dans une affaire ayant passé comme chat sur braise il n'y a pas 4 ans !

Les cochers ne sont que des gueux, à quoi bon leur réserver un traitement de faveur, les avocats ont déjà fort à faire dans les eaux bien trop troubles des barreaux Romands !!

Que les bavards ne se réjouissent pas, des systèmes informatiques vont très bientôt les supplanter également, alors, ce sera une véritable injustice !

Jean-Pierre Garbade - Philippe Nantermod, même combat !!

Écrit par : Corto | samedi, 21 mai 2016

Répondre à ce commentaire

Il faut vite arrêter avec cette complaisance souvent partagée par les voyous qui pratiquent le voussoiement, combien j'en ai connu dans leurs intimité de ces crevards, oh, je n'ai pas fait très long feu en leurs compagnies et leurs pratiques de vicelardes, comme cet autre avocat qui vit dans une dépendance ex-ecclésiastique pour un loyer de 800.-- par mois et à quelques coudées de chez toi, cher Pierre, oui, j'oubliais, 800.-- payés scrupuleusement chaque mois à son propriétaire, l'état genevois, pour 120 m2 en duplex avec jardin plein sud de plus de 20'000 m2 alors que tant de couples avec enfants et nécessiteux se coltinent des foyers ou des 70 m2 insalubres avec des loyers deux fois supérieurs.

Ca faite longtemps que les avocats et leurs amis fonctionnaires font du uber immobiliers avec les deniers de la communauté et cela avec le même ton que ce Nantermod ou ce Garbade qui ne s'est même pas rendu à son jugement où il s'est prit une peine injurieuse à la "justice", bassement pécuniaire et avec sursis !

Pierre ne t'attend à rien de bon de ces crevards mal éduqués et d'une obscénité même pas mercantile, innée et héritières des flétrissure ayant tout au long de l'histoire pourrit ce qu'il y a de noble dans l'humain !!

Écrit par : Corto | dimanche, 22 mai 2016

Répondre à ce commentaire

Pour ces messieurs les conseillers nationaux Fathi Derder et Philippe Nantermod :
http://www.tdg.ch/economie/Unia-appelle-les-autorites-a-sevir-contre-Uber/story/12723574

Écrit par : Pierre Jenni | lundi, 29 août 2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire