Pas d'argent pour traverser la rade... Franchement ?!

Imprimer

images.jpgOn peux raisonnablement se poser la question au vu de l’état d’endettement de notre canton.


Mais on peut aussi se demander comment il est possible de caracoler au sommet de la compétition mondiale dans des domaines aussi importants que le négoce des matières premières, ou la banque privée, sans pouvoir se donner les moyens de se déplacer à peu près normalement et dans des temps raisonnables.


Le discours des opposants à la traversée de la rade se résume en deux points qui sont largement contestés par des études contradictoires. Le projet ne ferait qu’aggraver la circulation en « aspirant » les voitures et nous n’avons pas de financement.


Je ne m’attarderai pas sur le premier point qui ne tient évidemment pas la route. Le principe des axes structurants repris dans la LMCE permet au contraire de canaliser les flux afin de libérer les quartiers sans augmentation des transports individuels motorisés.
En revanche il me semble important de parler du financement car c’est bien ce point qui a fait capoter le projet de pont ou tunnel en 1996 par l’augmentation de l’impôt sur les véhicules à moteur.
Comme l'a révélé le débat occasionné par l’initiative dite des « vaches à lait » et la création du fonds FORTA, les automobilistes en ont assez de faire les frais d’une politique stigmatisante faite de brimades destinées à les décourager et les inciter à renoncer à leur mode de transport pourtant garanti par notre nouvelle constitution. Avec les résultats que l’on connait d’une sclérose généralisée dans notre ville.

Comme en 1988, lorsque les Genevois ont plébiscité le projet d’une traversée à près de 70%, les investisseurs seront très intéressés de participer à la réalisation de ce tunnel dont le rendement sera garanti par un usage intensif de l'ouvrage. Nous pouvons d'ailleurs observer en ce moment une certaine fébrilité sur les marchés. Que ce soit en Suisse ou en Europe, les taux d’intérêt offrent peu de perspectives de remontée dans un proche avenir. Les investisseurs, qu’ils soient privés ou institutionnels, sont désespérément à la recherche d’autres formes de placement.

Et lorsqu'on découvre les montants que les banques sont capables de payer en amendes, on est en droit de se poser des questions.

Je n’ai pas le moindre doute sur la volonté des usagers de s’acquitter d’une taxe de passage largement amortie par le gain de temps réalisé. Les moyens technologiques actuels permettent de saisir électroniquement l’identité du détenteur du véhicule sans intervenir sur le flux et lui faire parvenir une facture mensuelle.
C’est une idée parmi tant d’autres, mais de grâce, qu’on ne vienne pas nous dire que Genève n’a pas les moyens. Et surtout il faudrait nous dire combien nous coûte le blocage permanent et toujours plus conséquent afin de relativiser l'importance de l'effort.

 

Commentaires

  • Vous mélangez tout, Pierre. La fortune des banques n`a rien a voir avec le financement éventuel d`un projet publique. Vous etes tellement obsédé par ce tunnel que vous refusez de comprendre un truc pourtant tres simple: personne n`a envie que les impots augmentent encore pour financer un projet fait pour résoudre un probleme lié a un environnement technologique qui va probablement changer du tout au tout avant meme que votre fichu tunnel ait fini d`etre creusé.

  • Non Jean, je ne suis pas obsédé par ce projet mais simplement réaliste sur le développement important de notre ville et le besoin de la pacifier pour préserver la qualité de vie sans impacter son développement économique.
    Les banques ne sont rien. Elles ne sont que des intermédiaires d'ailleurs voués à disparaitre à terme grâce à la technologie P2P et la blockchain, sujets sur lesquels je me suis abondamment exprimé sur mon autre blog.
    Il n'est pas question d'augmenter les impôts et c'est justement le propos de ce billet qui met l'accent sur le financement de ce projet.
    D'autres vont suivre qui traitent de toutes les préoccupations des Genevois en relation avec cette traversée. La prochaine série sera une compilation de l'historique des divers projets dont le premier à été suggéré en 1896.

  • Sans augmentation d`impot, comment ferez-vous pour financer le monstre emprunt que nécessiterait un tel projet? Juste en passant, un tel emprunt ne ferait qu`enrichir davantage les banques tout en appauvrissant la population.

  • J'observe que vous avez lu mon billet en diagonale Jean.
    Non seulement je propose un péage, mais surtout je mets en balance les économies importantes générées par la fluidité retrouvée et la vitesse commerciale des TP enfin attractive.

  • M’enfin Pierre Jenni! En quoi le Jean Jarogh est-il concerné ? À part chercher quelqu’un chez qui loger après ses dix heures de voiture? Auprès de la TdG qu’il encense.... peut-être !?

  • Je suis toujours sidéré de vérifier que nous semblons tous incapables de faire abstraction de nos préjugés lorsqu'on lit une profession de foi telle que celle-ci.
    Tout ce qui touche à la rade de Genève est passionnel et profondément enraciné dans l'inconscient des Genevois. A tel point que je vous soupçonne Jean de traduire au fur et à mesure mes propos pour les pervertir et les utiliser comme autant d'armes pour défendre votre posture.
    Mon idée est bien différente. Je cherche la paix. A tous les niveaux. Je tente de convaincre des gens comme vous d'essayer d'imaginer la ville de rêve que serait Genève si les TIM n'y étaient plus qu'autorisés pour les missions indispensables.
    Jetez un oeil, juste pour permettre à votre esprit de visualiser la carte postale, sur le concours lancé à 2016 Par M. Barazzone. (http://larade.ch/)
    Essayons de nous rapprocher sans rester sur la défensive d'une idéologie. Regardons objectivement les chiffres et les projections. Soyons honnêtes et de bonne volonté, pour trouver le chemin le plus court pour optimiser la qualité de vie en ville.

  • Je doute que Jean fasse ce voyage en voiture. Mais je serais ravi de l'héberger car il a toujours participé de manière constructive aux débats sur les blogs. J'avoue cependant une préférence pour certains de ses avatars, comme le Moyne des sables qu'il à relégué aux portes de l'enfer pour lui trouver un successeur plus en phase avec sa doxa anti-bagnoles.
    Je ne désespère pas de le convaincre du bien fondé de mon propos.

  • Réfléchissez un peu aux éléments suivants, Pierre:

    - la gratuité de transports publics électriques nombreux et confortables...
    - le développement du travail a domicile...
    - la généralisation des achats pas internet...

    Rien que cela signifie déja une diminution drastique du trafic auto privé en ville. Le temps que votre tunnel a crédit ou a péage (le résultat est le meme) soit inauguré, il sera déja obsolete.

  • Jean Jarogh dixit: "Réfléchissez un peu aux éléments suivants, Pierre:

    - la gratuité de transports publics électriques nombreux et confortables... "

    Jarogh, comment prétendez-vous, de votre retraite en Hongrie, légitimer vos aspirations pour un accès TPG gratuit sans préciser quoique ce soit?

    Ici, l'usager contribuable payeur doit subir les conséquences et l'assaut des besoins venus hors frontières, évoluant hors contrôles douaniers suisses.

    Il est certain que ces quelques détails du quotidien suisse contribuable ne vous effleurent même pas.

    Comment justifiez-vous votre entêtement à intervenir sur ces blogs à Genève alors que vous n'y vivez pas?

  • Vous devriez savoir que je suis parfaitement conscient et presque impatient de cette évolution que vous dessinez.
    Mais vous évacuez nombre d'éléments qui suggèrent que la voiture est bien là pour quelques décennies au moins et ces années seront un enfer si nous ne faisons pas cette traversée.
    Car, que vous le vouliez ou non et quelles que soient les politiques de dissuasion mises en place, nos économies sont encore dépendantes de notre capacité à nous mouvoir. Tous les corps de métier doivent pouvoir transporter leur outillage et le matériel, le télétravail se développe lentement, les commandes sur internet doivent pouvoir être livrées à domicile. Toute l'infrastructure routière restera indispensable.
    La traversée de la rade permettra enfin la pacification des quartiers qui resteront accessibles aux véhicules d'intervention dans des zones trente généralisées où les piétons sont prioritaires.

  • Désolé Pierre, je ne souscris pas.

    Pour une seule raison. Le "développement" promis se fera au détriment de la qualité de vie des genevois à cause de la proximité même de cette traversée et de la ville, coincée dans ses frontière en cul de sac.

    Maintenant, s'il était question d'une traversée Yvoire-Nyon, la discussion serait toute autre.

  • Cet enfer que vous agitez dans l`air pollué de Calvin city, Pierre, il peut hélas etre nécessaire pour que les politiques osent enfin dire merde aux intérets de fric et de sentiments (mal placés) tournant autour de la déesse bagnole et osent enfin la gratuité ainsi que le développement intensif des transports publics.

  • Bon là vous planez pas mal Jean. La politique est inféodée à l'économie et ne s'en cache même plus. Les lobbys parlementaires sont indécents et se moquent des critiques. D'ailleurs ils ne traînent plus avec les journalistes dans les salles des pas perdus mais se font directement élire et participent aux travaux des commissions. Comme à la santé par exemple comme le dénonce M. Poggia, qui comporte plus de deux tiers de députés liés à la pharma et aux assurances.
    Je ne veux dire merde à personne. Je cherche au contraire à réconcilier pour enfin permettre la pacification de la ville et une application harmonieuse de la loi. Sans cette traversée, il ne se passera rien et tout va se paralyser. A tel point que le couvercle de la marmite risque bien de sauter.

  • A part ca, je suis aussi d`accord avec le commentaire de Chuck.

  • Nous pouvons parler de tout. Yvoire-Nyon, pourquoi pas ? ce ce sera que le 126 ème projet depuis le premier déposé officiellement en 1955.
    Je doute que cet axe atteigne la masse critique qui justifierait un tel ouvrage. Vraisemblablement un bac ferait l'affaire.
    La traversée autoroutière qui a reçu le feu vert me parait aussi comme un luxe de transit international qui n'aurait que peu d'incidence sur la ville.
    Et donc, tout logiquement, pour favoriser la qualité de vie il s'agit de boucler la moyenne ceinture et expurger le centre des véhicules parasitaires.
    Nous en reparlerons dans quelques années Chuck, lorsque vous pourrez vérifier à quel point l'immobilisme est destructeur.

  • Transferts lacustres ex Ivoire/ etc: Arrêtons de développer à sens unique, aux seuls bénéfices du tourisme salarial français, nos liaisons lacustres d'une rive à l'autre.

  • "Non Jean, je ne suis pas obsédé par ce projet mais simplement réaliste sur le développement important de notre ville et le besoin de la pacifier pour préserver la qualité de vie sans impacter son développement économique."
    Développement, développement, vous n'avez que ce mot à la bouche. Décroissance, il faut penser en termes de décroissance, population d'abord. Le reste suivra, avant que nous n'y soyons contraints. Quand le mirage de l'énergie abondante et quasi gratuite sera fini. Aucune, vraiment aucune vision à long terme dans votre vision de l'avenir. Plus de voies de circulation, plus de voitures, plus de pollution. Ce sera plus facile d'arriver à Genève en voiture en passant par votre tunnel, cela créera plus d'embouteillages et de pollution en ville et autour. Vous ne sentez même plus la pollution à Genève.

    Il faut apprendre à vivre mieux avec moins.

  • Tout à fait.

  • Je suis tout à fait d'accord et je pense même être un modèle du genre. A tel point que si tout le monde vivait aussi frugalement l'économie serait en péril. Mais...
    Je ne partage pas l'idée de décroissance ou de croissance zéro qui sont déprimants et qui suggèrent qu'il faille réduire la population mondiale drastiquement comme je le relevais dans mon autre blog avec les déclarations de Cousteau et un monde d'un demi milliard d'habitants.
    Je suis partisan d'un développement raisonnable qui tienne compte de la capacité de renouvellement et d'équilibre énergétique ce qui implique déjà de très sérieuses remises en question sur nos modèles de consommation.
    Je ne demande pas plus de voies de circulation, au contraire, je suggère qu'en réalisant cette traversée nous allons enfin pouvoir diminuer les axes dédiés aux TIM et les offrir à la mobilité douce et aux transports publics.
    Je suis sidéré que vous ne puissiez voir l'immense potentiel de cette réalisation qui rendrait les quais et le pont du Mont-Blanc aux flaneurs et donc que vous validiez le U Lacustre qui est la seule réponse qu'a trouvée le CE pour finaliser le détournement du trafic sur la moyenne ceinture.
    En fait, vous applaudissez cette politique qui nous amène une semi-autoroute au centre ville parce que vous avalez tout cru le concept idéologique qui prétend que toute nouvelle route augmente le trafic.
    Si c'est souvent vrai, ici, ce n'est pas du tout le cas. Car le nombre de véhicules dans les centres urbains est stable, voire diminue sensiblement chaque année. Tous les rapports sur lesquels se basent d'ailleurs les politiques actuelles annoncent un développement important de Genève et de la région. Et donc des déplacements quels que soient les modes choisis.
    D'ici cinq ans, notre rade ne sera qu'un flot continu de voitures qui doivent traverser. Je ne vois pas la qualité de vie à Genève de cette manière et je pense que tôt ou tard nous en conviendrons tous. Par la force des choses.

  • Extrait du "Plan d'actions du réseau routier 2015-2018" qui est le rapport actuel de la DGT. Un document de 164 pages qui met en oeuvre les lignes directrices du rapport "Mobilités 2030"

    "Les projections socio-économiques à l'horizon 2030 prévoient une augmentation de 100'000 habitants et 70'000 emplois localisés sur le Canton. Ainsi, les tendances aujourd'hui observées vont selon toute vraisemblance, se trouver confirmées ces prochaines années."

  • Bonjour Monsieur Jenni,

    Franchement, qui voudrait investir des milliards de francs dans cette traversée, s'il n'existait pas une garantie de l'Etat ?

    En effet, si s'agissant d'un besoin dans dix ans (si vous creusez très vite) on peux encore vous suivre, s'agissant d'un besoin les dizaines d'années suivantes, besoin nécessaire à l'amortissement, toute personne sensée (et qui paye) ne peux plus vous suivre.

    Il faudra y vous résoudre le Non lors de la votation 1996 est la dernière occasion perdue (ou gagnée, c'est selon).

    Bonne soirée.

  • Je ne me prétends pas devin ou grand sage CEDH, mais quel que soit l'avenir de la voiture, qu'elle soit électrique, atomique, magnétique et/ou autonome, il faudra toujours des routes pour qu'elle circule.
    Je propose simplement de créer l'infrastructure indispensable pour les virer du centre ville.
    Sur la construction, si j'avoue ne pas avoir les compétences d'un ingénieur, j'observe que partout dans le monde on réalise des ouvrages autrement plus conséquents en l'espace de quelques mois. Le dernier pont sur le Bosphore en étant l'exemple le plus proche et le plus spectaculaire.
    Enfin je vous rappelle que le non de 1996 n'était de loin pas la dernière occasion puisque les Genevois ont refusé en 2014 l'initiative de l'UDC sur la promesse d'une traversée autoroutière du lac qui ne verra probablement pas le jour. Non seulement parce qu'elle coûte 5 fois plus, mais parce que la Confédération refuse de l'intégrer dans ses plans à long terme.
    Je reviendrai sur cette fameuse votation de 1996 plus en détail dans un prochain billet.

  • Je ne dirai jamais assez à quel point je suis en accord avec les lignes directrices qui visent à diminuer les nuisances occasionnées par les TIM.
    Je parle ici à mon titre de chauffeur de taxis qui ne projette pas une situation idéale à partir de spéculation sur des plans et des modélisations virtuelles d'experts, mais en homme de terrain qui "sent" la ville et qui sait ce qu'il faut faire pour retrouver de la fluidité.
    Ce qui motive ce nouvel engouement pour la traversée de la rade c'est d'une part le sentiment que les Genevois ont été bernés avec ce projet de traversée autoroutière et d'autre part mon inquiétude sur les mesures envisagées AVANT de réaliser une traversée qui promettent un chaos dont peu semblent mesurer l'impact.
    Car je le rappelle ici, le programme consiste à fermer complètement la place Cornavin et la rue de Lausanne qui est l'axe majeur actuel de transit nord-sud et installer un site propre TC sur la rue de Lyon qui est l'autre axe majeur est-ouest.
    A ceci s'ajoute le fait non négligeable que le pont du Mont-Blanc ne répond plus aux normes de sécurité et devra subir un lifting rapidement.
    Faut-il vous faire un dessin ?

  • Vous rêvez (et moi aussi) d'une future traversée autoroutière du lac et de son prolongement champêtre a proximité de la réserve naturelle et avicole de la Pointe-à-la-Bise, des ruines romantiques du château de Rouelbeau, des berges bucoliques de la Seymaz et de la coquette Puplinge.

    Indépendamment du bien fondé de cet itinéraire, la proposition d'un péage pour ce tronçon me fait hurler à faire trembler nos réformateurs sur leur socle!

    Un enfant comprendrait le scénario suivant:

    Un brave Argovien, rentrant de Côte d'Azur ou d'Espagne, aurait le choix entre franchir le tunnel de Vernier ou le tunnel sous-lacustre. Notre brave Argovien va choisir l'itinéraire actuel plutôt que l'autre, ou en plus de sa vignette, il devra payer un péage.

    Un système de péage doit être cohérent au niveau d'un pays. Donc vignette ou péage.

    2 x 2 voies s'il y a un péage et 2 x 3 voies s'il n'y en a pas, c'est ce que disent les "experts" du Canton. Le péage, selon nos autorités, devrait diminuer le trafic, qui forcément se reporterait ailleurs... Comment peut-on penser à de telles alternatives...

    Morale: la traversée autoroutière du lac et son prolongement, pourquoi pas, mais seulement avec la vignette (autocollante ou nouvelle génération).

  • Merci de ces précisions.

  • Chabloz (Haut-savoyard chez nous?) Rappel pour info: Taxe autoroutière à l'année au montant dérisoire pour son usage sur tout le territoire suisse

    versus le besoin de régulation par péage pour usage d'un ouvrage public d'ampleur: C'est l'un, et c'est l'autre. Les deux ne relèvent pas des mêmes fondements. Leurs financements sont à distinguer, entre enjeux fédéraux et cantonaux.

  • Non chabloz, je ne rêve pas de la variante officielle d'une traversée autoroutière du lac qui n'aura qu'un impact marginal sur la circulation en ville. Cet axe de transit international m'apparait comme un luxe inaccessible aujourd'hui et le projet semble s'enliser.
    En revanche, comme les Genevois se sont fait berner par ce mirage, il faudra bien revenir avec un projet réaliste de traversée routière de la rade.
    Je propose dans le billet précédent un tunnel de Malagnou/Rieu à Nations qui sont des accès directs à l'autoroute blanche et à la route des Nations dont la construction a démarré.
    Ainsi que le bouclage du Léman Express de la gare des Eaux-Vives à celle de Sécheron. Ou du moins la prévision de cet ouvrage mixte jusqu'à que la confédération le prenne à sa charge.

  • "Je suis tout à fait d'accord et je pense même être un modèle du genre. A tel point que si tout le monde vivait aussi frugalement l'économie serait en péril. Mais..."
    Non, l'économie ne serait pas en péril, elle s'adapterait. Sauf si vous pensez que les gaspillages sont indispensables...

    "Je ne partage pas l'idée de décroissance ou de croissance zéro qui sont déprimants"
    Faites ce que je dis ne faites pas ce que je fais. Air connu.

    " et qui suggèrent qu'il faille réduire la population mondiale drastiquement comme je le relevais dans mon autre blog avec les déclarations de Cousteau et un monde d'un demi milliard d'habitants."
    Ne savez-vous pas que nous allons dans le mur? Vous voulez y aller "frugalement"?
    Pourquoi "drastiquement"? Vous faites allusion à une guerre nucléaire. C'est bien ce qui pourrait arriver si la population continue de croître et que les ressources diminuent. Vous savez n'est-ce pas que ces guerres ont déjà commencé?

    La population du Japon diminue, et ce n'est pas un drame, ni drastique. La population de la Suisse diminuerait si seulement l'immigration était contrôlée. Mais voilà, voilà, croissance, croissance... et pullulation.

    "Je suis partisan d'un développement raisonnable qui tienne compte de la capacité de renouvellement et d'équilibre énergétique ce qui implique déjà de très sérieuses remises en question sur nos modèles de consommation."
    Le problème n'est pas tant la consommation que la production. Et si on commençait par supprimer la publicité qui n'est rien d'autre qu'une gigantesque manipulation.

    "Je suis sidéré que vous ne puissiez voir l'immense potentiel de cette réalisation qui rendrait les quais et le pont du Mont-Blanc aux flaneurs "
    Je crains que vous ne soyez en dehors de la réalité. Où donc les voitures se seraient-elles évaporées?

  • "Je propose dans le billet précédent un tunnel de Malagnou/Rieu à Nations "
    C'est le projet udc qui a été retoqué, non?

  • "Car je le rappelle ici, le programme consiste à fermer complètement la place Cornavin et la rue de Lausanne qui est l'axe majeur actuel de transit nord-sud et installer un site propre TC sur la rue de Lyon qui est l'autre axe majeur est-ouest.
    A ceci s'ajoute le fait non négligeable que le pont du Mont-Blanc ne répond plus aux normes de sécurité et devra subir un lifting rapidement.
    Faut-il vous faire un dessin ?"

    Non, pas la peine, M. Jenni.

    Or donc, il faut diminuer le flux automobile.

    Ce qui suppose de diminuer le flux immigratoire et d'augmenter le flux émigratoire, ce que permet de plus en plus le droit fédéral pour les non-européens. En effet, avec 100'000 habitants de plus d'ici 2030, et 100'000, de plus, du côté franco-nyonnais, comme prévu/planifié, les mesures de contrôle de la circulation sont ruineuses et vouées à l'échec.

    Evidemment, ce contrôle n'est pas suffisant. De mémoire, la taxe londonienne a provoqué une baisse de l'ordre 20 % du flux automobile. A bon entendeur salut.

    Priorité aux voitures occupées par deux personnes, en plus du chauffeur pro.

    Des TIM automatisés et synchronisés devraient à vrai dire conduire à la même baisse.

    Enfant, si je parle de 1996, c'est qu' une acceptation à cette date avait encore un sens et une chance de réalisation. Alors que depuis, il n'y a pas d'espoir.

    Personnellemnent, je ne veux pas cautionner un bouillon de plusieurs BCGE à charge de nos enfants.

  • Le projet UDC n'était qu'une des quelques 120 variantes qui ont été proposées durant les 70 dernières années.
    Je m'inspire des projets Weibel qui prévoient une traversée mixte rail/route.

  • https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-181377-surpopulation-et-environnement-le-debat-interdit-2167572.php

  • - "Nous pouvons parler de tout. Yvoire-Nyon, pourquoi pas ?"
    - "Je doute que cet axe atteigne la masse critique qui justifierait un tel ouvrage. Vraisemblablement un bac ferait l'affaire." (Pierre)


    Pierre, vous allez bien rigoler.

    Et si je vous la trouve, cette masse critique ?

    Figurez vous que le pont du Mont-Blanc, à Genève ville ... ben le pont du Mont-Blanc, le CENTRE DU MONDE de Genève ville, ... eh ben figurez vous Pierre ... le pont, ... IL EST TOUT POURRI !!!

    Si si si ! Voyez vous-même !

    https://www.lematin.ch/suisse/projet-barthassat-choque-elus/story/29915505

    "À la stupéfaction d’une partie de l’assemblée, semble-t-il, le conseiller d’État chargé des transports (DETA) a affirmé que le pont du Mont-Blanc devra être rénové dans les quinze à vingt ans. Et de chiffrer ces travaux à hauteur de 180 millions de francs. Face aux questions, Luc Barthassat a précisé: «Les structures du pont commencent à s’affaiblir. Le passage continu des véhicules a fortement abîmé certains éléments. On constate que les vibrations sont de plus en plus fortes. Face à cette situation, il ne faudra pas attendre 20 ans avant de commencer des travaux de rénovation. Un tel projet permettrait d’évaluer la possibilité d’insérer une voie de tram»."

    Il a rien inventé Bartoche !

    Elle est là la masse critique !

    On construit Yvoire-Nyon, et on détruit Molard-Chantepoulet.

    Et comme ça on rééquilibre Genève en replaçant son centre de gravité sur la Praille et la gare de Pont Rouge, comme le centre reste sur un pont.

    Et en attendant on économise pour construire des superbes téléphériques pas chers et très écolos comme Bernex-Seujet et Perly-Satigny.

    C'est pas une bonne idée ça, hein ?

    Ah, si on me confiait le Ministère du Transport des Genevois, qu'est-ce que j'en ferais des belles choses !

  • Chuck, merci de rappeler cette échéance de la réfection du pont du Mont-Blanc que je martèle depuis des années.
    Je pense que n'importe qui peut imaginer ce qui se passera lorsque ces travaux démarreront si la traversée de la rade n'est pas réalisée.
    Et ce en sus de l'agrandissement de Cornavin qui promet des travaux importants durant 12 ans.

  • Vous avez évidemment bien raison de parler des questions démographiques. C'est d'ailleurs une des erreurs régulièrement faite par nos élus incapables d'appréhender les problématiques dans leur transversalité.
    D'ailleurs, il en est de même au niveau des services. La DGT pour ne prendre que cet exemple bien à propos, a divisé la gestion en trois secteurs avec trois responsables qui ne s'occupent que de leur zone.
    Tout est lié et je dénonce avec Daniel la fuite en avant vers toujours plus de tout. Je n'ai ni les compétences, ni la prétention d'apporter des solutions globales et encore moins l'envie de me battre contre tous ceux qui pensent différemment. Je limite donc mon action à un domaine que je connais vraiment bien et qui permettrait véritablement de pacifier les fronts inconciliables de cette guerre des transports interminable et sans cesse renouvelée dans notre canton par l'intégrisme des deux camps.
    Je mesure l'ampleur de la tâche aux divers commentaires reçus à ce jour...

  • Pierre ! Pierre !

    Le nouveau centre de Genève ! Il est là !

    https://saentys.com/images/_2400xAUTO_fit_center-center_90/work-Pont-Rouge-6.jpg

  • C'était déjà l'idée du collectif "500 mètres de ville en plus" qui voulait transférer la gare centrale au PAV. http://geneve500m.com/
    Sauf que le concept même de gare centrale est dépassé et les capacités atteintes. Les contraintes de l'horaire cadencé seraient avantageusement réglées avec la boucle de Weibel en répartissant le trafic sur la gare de l'aéroport et celle de Cornavin. Sécheron mérite développement avec bouclage du Léman Express sur la gare des Eaux-Vives. Lancy-Pont Rouge n'est pas destiné aux liaisons directes vers la Suisse et l'international.

  • Merci à CEDH pour le lien des Echos!
    Enfin un article d'un média important (par sa diffusion, je l'espère) qui traite le problème.

    Citation:
    "L'extinction de nombreuses espèces animales est bien moins liée au réchauffement climatique qu'à l'action de l'homme sur les écosystèmes (l'urbanisation, la surpêche, la chasse, la pollution chimique, etc.). L'espèce humaine, en proliférant, a pris le dessus sur tout le règne animal."
    Le problème est non seulement la destruction des écosystèmes, mais aussi le fait qu'il n'y a plus de continuité des différents écosystèmes, ce qui va empêcher dans de nombreux cas les espèces animales ou végétales de migrer suite au réchauffement.

    " L'injonction biblique du "croissez, et multipliez, et remplissez la terre", valable à l'Âge du Fer, quand la planète était à conquérir et que les régimes de retraite restaient à inventer, reste prégnante."
    Depuis le temps que je le dis... Religion du désert qui nous promet le désert comme but.

  • Combien de milices privées travaillent déjà pour un état incapable de défendre ses institutions et sa populations ?

    Le Pierre, en retard de 3 générations continue comme un disque rayé, par lâcheté ou incompétences de faire semblant d'agir et fait le lit des écolos, vous savez, ceux qui achètent des panneaux photovoltaïques qui assassinent des millions de chinois à coups de centrales au charbon, ces panneaux photovoltaïques de la mort subventionnés par une confédération complice d'une pollution faite à 15'000 km et qui semble ignorer que les panneaux photovoltaïques consomment 2 fois d'énergie pour être produits et transportés que l'énergie qu'ils vont produire eux-mêmes !

    Comme si la politique sans victime, n'était pas vraiment de la politique, la civilisation occidentale romaine a tué des milliards d'individus au nom de "l'amour", maintenant elle tue au nom de l'écologie, rien de nouveau !

    Concernant la traversée de la rade, qui ose penser qu'elle va désengorger la circulation dans la ville de Genève, au mieux elle sera un plus pour les nantis qui vont 1 fois par semaine de Cologny à Verbier !!

  • Que ces salauds commencent par bannir les glyphosates et autres poisons diaboliques, ça peut être fait avec une simple signature, mais personne n'en parle dans les "hautes" sphères !

  • La solution, tu fais des des parcours pendulaires et tu es seul dans ta bagnole, 30.-- de taxe, à 2 c'est 15.-- et à partir de 3, c'est gratos !

    En 10 jours, 5 fois de trafique dans la ville et ses alentours, garanti !

  • Et bientôt des milliers de véhicules autonomes branchés sur un système de co-voiturage et fini les embrouilles !

  • C'est pas tout faux mais il faudra d'abord changer l'article de la constitution qui a repris le libre choix du mode de transport. Et c'est une taxe inique que les nantis que tu dénonces plus haut n'auront aucune peine à payer.

  • Et bien qu'ils payent !

    Pour une fois que les nantis seront les seuls à payer quelque chose, ça changera un peu !

  • Un post de péage à chaque frontière, basta !!

  • Péage: Constitution oblige, à modifier.
    Corto, tu dérailles. Ou tu n'es pas vraiment ancré en Suisse.

  • Non mais, t'as vu le nombre de plaques françaises qui inondent Genève avec 1 seul passager à bord ????

    Pareille à Valorbe, à Bâle etc....

    Parce que si "l'Europe" c'est faire 200 bornes par jour pour avoir un salaire convenable, c'est qu'il y a quelque chose de pourri dans le royaume de la mère Royaume !

  • Depuis 5 ans, on voit de plus en plus de plaques Isère (Grenoble) de soi-disant "frontaliers" qui viennent gratter à Genève, bientôt ils viendront tous les jours en vaisseaux spatial du Quebec oriental pour venir grignoter les restes de Genève !!!

  • Et ce n'est que le début. Les travailleurs de l'UE viennent de plus en plus loin car Genève est un véritable aimant. Je te laisse imaginer comment sera le trafic dans 5 ans avec les travaux prévus et sans traversée de la rade.

  • Nous avons vu ce que la politique du bâton nous offre. A force de brimades, les Verts ont réussi l'exploit de dégoûter les citoyens d'utiliser les transports publics qui sont évidemment coincés aux carrefours avec les TIM. Et le pire c'est qu'il envisagent pire en construisant toujours plus de sites propres infranchissables.
    La solution prévue par la DGT si le transfert modal ne se fait pas à satisfaction sur le Léman Express sera de refermer les petites douanes. Encore une interruption des flux qui va totalement congestionner les axes qui eux aussi seront mis à mal comme je l'explique plus haut.

  • Une fois pour tout :

    Quels pendulaire, par exemple, traverserait cette "traversée de la rade" ???

  • Je ne comprends pas cette question.
    On se fout de qui traverse, pendulaire ou pas, il y aura 100'000 personnes de plus dans le canton en 2030. T'es vraiment bouché Corto.

  • As tu vraiment toujours besoin d'être désagréable ?

    Ou alors, aurais-tu une sorte de complexe de troll, très répandu dans ce tiers-monde de la pensé qu'est devenu la Suisse-Romande ??

    Il y a déjà plus de 100'000 personne en plus et qui ne sont pas pris en compte par nos "éminents" trous du cul de politicards de misère !

    Si c'est pas 200'000 sans compter tous les clampins qui viennent bricoler au black !

    Je dis une chose, soit d'ici 2030 Genève est complètement envahie et ce sera un territoire "zone hors république", soit il y aura 100'000 personnes en moins !

    Et quand je dis 2030, c'est pour te faire plaisir !!

  • Genève rendra service à la Suisse. En ne voulant pas contrôler sa croissance, Genève deviendra la ville référence de ce qu'il ne faut pas faire.

    J'ai du mal à comprendre cette envie de défigurer encore plus Genève pour satisfaire une économie qui doit faire venir des travailleurs.
    Les politiciens genevois, de gauche à droite, pour des raisons différentes participent à ce scandale.

    La traversée de la rade, serait le symbole d'un canton qui a oublié que son but premier, est d'améliorer la qualité de vie de leurs habitants. L'économie doit être au service du canton, et non l'inverse.

    Pierre Jenni, votre vision est celle du 20eme siècle. L'aménagement du territoire accepté par le peuple suisse, est le premier signe d'un contrôle voulu du développement. Si les choses empirent, une initiative pour contrôler l'accroissement de la population peut passer.

    Le 20eme siècle était celui de l'économie toute puissante, le 21eme siècle, ce sera certainement le retour du citoyen. On a un aperçu avec la révolte de certains citoyens en Europe qui font bouger les lignes.

    L'accroissement anarchique de Genève n'est pas une fatalité avec un gouvernement qui serait à la hauteur. Il suffit que ce gouvernement soit dans le 21eme siècle.

  • motus, je tiens à attirer votre attention sur quelques points importants.
    En premier lieu, il s'agit d'être bien clair sur la politique menée par le département qui n'a pas bougé d'un millimètre et qui colle au programme mis en place par Mme Künzler dans son rapport "Mobilités 2030" que je vous encourage vivement à consulter.
    Toutes les décisions prises aujourd'hui par la DGT sont le résultat d'un travail à très long terme et les changements de magistrats n'ont aucune incidence sur ce développement.
    J'en parle d'ailleurs sur le blog de Jean d'Hôtaux où je dénonce le mensonge des promesses électorales et la toute puissance des hauts fonctionnaires qui voient défiler les chefs de département.
    (http://reveriesduncitoyenordinaire.blog.tdg.ch/archive/2018/11/27/et-si-les-autorites-s-occupaient-davantage-de-la-mobilite-de-295782.html)
    Maintenant ce qu'il s'agit de bien comprendre c'est que ce vaste programme tient sur le prérequis d'une traversée du lac. Or, si vous êtes honnête, vous reconnaitrez que le projet du CE a du plomb dans l'aile.
    C'est pourquoi je viens ici avec une alternative réaliste, crédible et réalisable rapidement pour enfin entrer pleinement dans ce 21ème siècle et permettre tout ce que vous appelez de vos voeux.
    Pas de symbole donc, juste du pragmatisme, de la conséquence, de l'intelligence pour valider la transition et optimiser la qualité de vie en ville.

  • "Pas d'argent?" "En revanche il me semble important de parler du financement"

    Si ce débat est axé sur le financement "C'est pourquoi je viens ici avec une alternative réaliste"

    parlant d'une traversée de la rade qui doit se réaliser 'en application des votations de 2016' (4e tentative en 30 ans, cette fois 'Soutenue par le Conseil d'Etat genevois mais combattue par la gauche, la grande traversée du lac est acceptée à 62,8%')


    - l'incontournable question du péage routier pour un tel ouvrage public est majoritairement soutenue et justifiée, mais soumise à un changement constitutionnel fédéral, dixit nos admin féd en 2010.
    Ma che passo depuis?

    On a eu ce projet de recherche «Mobility Pricing» de l’OFROU (2010) - quelle suite depuis?
    https://www.admin.ch/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-8614.html

    "le Conseil fédéral ne s'est pas encore positionné pour ou contre le péage routier, a précisé devant la presse le porte parole du gouvernement Oswald Sigg. Le «road princing» permet d'améliorer «sensiblement» la régulation du trafic dans les villes. En Suisse, 85 à 90% des engorgements surviennent dans les agglomérations"

    Et ensuite?
    https://www.rts.ch/info/suisse/1132990-voie-ouverte-au-peage-routier-en-suisse.html


    Comment amorcer le moindre pas en avant en 2019 après tant d'années de stagnation & reculades genevoises?

    "Le principe des axes structurants repris dans la LMCE permet au contraire de canaliser les flux afin de libérer les quartiers sans augmentation des transports individuels motorisés"

    Voeux pieux, si vous lisez les détails de cette LMCE, le texte ne fait que pédaler dans la mayo GE: rien à en attendre, cette LMCE n'anticipe ni ne prévoit rien, n'a aucune stratégie d'avenir,

    pendant qu'année après changements d'élus, les contribuables GE continuent de payer pour l'enrichissement des mêmes Stés privées - les parisiens RATP DEV & annexes, soit pour le seul bénéfice d'usagers étrangers de ces lignes TPG "de transports publics transfrontaliers

    https://www.ge.ch/legislation/rsg/f/s/rsg_H1_21.html

    "La politique globale de la mobilité encourage les nouvelles pratiques de mobilité"

    Ah vraiment? Ce qui ne se réalise qu'en VTT avec VAH en tout GE. Pour ceux qui le peuvent. Pour les autres, de décade en décade d'usager TPG &/ou motorisé dont 2-roues, je n'ai constaté que l'aggravation de tout quant à ma mobilité: entre autres,

    - tram & bus bondés d'élèves frontaliers au départ des 128 frontières genevoises aux heures d'école,

    - tous trafics bloqués aux feux par bus RATP, sans vergogne à l'arrêt pour temps X sur voies simples,

    - blocage et engorgement de toute mobilité, renforcés par le poids financier des coûts accrus, des temps perdus, par la dégradation et l'intoxication de tous et de tout résultantes des bouchons:

    *il faut 1h30 min pour traverser GE aux heures de pointe;
    *il faut 1h30 min pour faire 9km Gve intramurros en TPG (logement-buro)
    *quand un pendulaire venu d'Annecy ne "perd" que 45 min en trajet-voiture pour aller de chez lui à sa place de parking réservée par son employeur genevois.

    * Traversée plus que difficile à réaliser mais imposée par un tel blocage & engorgement de toute mobilité à Genève causée par la masse de véhicules individuels aux origines et motifs de venue reconnaissables.

    Cultures & mentalités. Taxer ce tourisme salarial d'étrangers serait un premier pas. Faute de les éduquer, faut les habituer. Sont trop nombreux à se ficher de n'avoir aucune vignette sur l'A1 ou de via Secura, à se défouler entre 2 radars à +165km/h dans leurs diesels rouillés.


    Et se coltiner une initiative populaire pour le financement en vue de la réalisation de la rade, en vue d'une modif constit en acceptation d'un péage pour ouvrage public exceptionnel dont la réalisation est incontournable.

  • Incroyable les Bullshit qu’on peut lire sur la Place Rouge. LOL! Un pseudo « russe »..... qui critique Wikipedia, alors qu’il est incapable de maîtriser les recherches !? Je repasse plus tard pour + .... ? Désopilant ce que je viens de découvrir :)))))))))))

  • A venir encore ici taper contre interventions effectuées sur blogs voisins, cette pseudo confirme n'être accro qu'à sa propre toxicité. Des années profiteuse d'une libre expression pour "dénonciations" acceptées sur ses billets par Pierre Jenni,

    on en a marre de cet exemple d'une intégration ratée affichée par cette pseudo patoucha venue de Tunis qui jamais n'apprend, n'évolue et qui sur ces blogs ne se soucie

    ni de respecter notre culture, qu'elle méconnait en tous points et méprise
    - telle sa remarque d'une arrogance bête à vomir par ses relents, face à l'usage du patois carougeois d'André Thommann sur son blog

    ni de respecter le droit à la libre expression d'autrui,
    - que cette migrante s'arroge le droit d'exclure des blogs par ses menaces, qu'elle reporte sur blogs voisins

    ni d'apprendre ce qu'est le consensus en démocratie suisse
    - se donnant sur ces blogs le droit d'exclure et d'accuser d'hypocrites (que cette "dame" écrit en majuscules) les électeurs ayant voté contre (2x pour ma part) les élections de Maudet.


    Pierre Jenni, cet aparté
    au vu des dérives reprenant la main sur votre blog (quant à la journaliste française, C. de Lavarène, libre à elle de se défendre).

    Vous vous attendiez bien à ce que quelques uns reviennent en vos terres blogosphériques pour souligner à un moment ou l'autre, le rôle de ces éléments toxiques qui vous titillent dès lors qu'ils ont par le passé foutu votre blog à terre. Et ce malgré votre foi et volonté à soutenir par votre positivisme le moindre agent toxique capable de démolir cette fragile tendance équilibriste.

  • Merci pour ces liens très intéressants divergente.
    Je relève dans le deuxième :
    "Une modification constitutionnelle sera de toute façon nécessaire pour introduire un péage routier.

    Car pour l'heure, le Parlement ne peut approuver une taxe que pour un axe précis (pont, tunnel, tronçon routier), comme il l'a fait pour le tunnel du Grand Saint-Bernard.

    Il était prêt à en faire de même pour la traversée de la rade à Genève, si le projet n'avait pas été rejeté par les citoyens.

    En revanche, les Chambres fédérales pourraient rédiger une loi limitée dans le temps pour autoriser un essai, relève le rapport du Conseil fédéral.

    Et de préciser qu'un tel test permettrait, outre de vérifier la faisabilité technique, de démontrer concrètement à la population les aspects positifs du péage routier au moment de l'introduire définitivement."

  • J’oubliais:)

    Pierre Jenni, dans dix ans vous parlerez encore de la traversée de la rade! Et on ose critiquer les Corses: « « Pas trop vite le matin, doucement le soir « .....

  • Le péage faisait partie des discussions de la traversée là! Cela ne date pas d’aujourd’hui! Tout le monde semble le découvrir? Ça meuble de tourner en rond ......

    Je profite pour corriger le double lle: le ....

  • cC'est ici leur place:



    @Pierre Jenni: « ...les cas flagrants de diffamation que je surveille ..... «

    Ben.... vous ne devez pas tout lire PJ! Il vous suffit de lever les yeux au dessus de votre commentaire... Commentaire, qui vous aurait échappé, comme ceux qui précèdent, mais pas à moi!

  • Un couac :) Je remets donc. Désolée!

    C'est ici sa place:

    @Pierre Jenni: « ...les cas flagrants de diffamation que je surveille ..... «

    Ben.... vous ne devez pas tout lire PJ! Il vous suffit de lever les yeux au dessus de votre commentaire... Commentaire, qui vous aurait échappé, comme ceux qui précèdent, mais pas à moi! Je me contente donc de relever....

  • Je ne sais pas de quoi vous parlez Patoucha et je ne suis pas certain d'être là dans dix ans. Mais parler de la rade, ça vous pouvez en être certaine. D'autres prendront le relai.
    A moins que nos autorités soient mises devant le fait accompli et se résignent enfin à réaliser cet ouvrage indispensable.

  • Je vous le souhaite Pierre Jenni..... mais c’est bien de lla traversée dont je parle! Cela fait des lustres qu’on la traverse en paroles.... LOL!

  • Je précise : d’être encore là ! Pierre Jenni :)

  • Pierre, tu dis ne pas savoir si tu sera encore là dans 10 ans, pourquoi tout ramener à soi ? (pour éviter le débat) !

  • Robert Cramer en 2007 sur le péage urbain:
    https://www.rts.ch/play/tv/19h30/video/un-peage-urbain-a-geneve--reactions-de-robert-cramer-conseiller-detat-en-charge-du-territoire?id=1590715

  • Votre péage ne profitera qu'aux riches Pierre Jenni...Autant interdire la bagnole aux pauvres d'emblée, non ?

  • Ben.... absolom ? Le péage ne profitera qu’aux riches? LOL pas vous?

  • Je ne suis pas à l'aise sur ce genre d'argument. Je pense que la voiture est devenue un luxe en ville que peu peuvent assumer. Et il y aura toujours une classe supérieur qui pourra profiter d'un confort inaccessible aux autres. Notamment lorsque viendront les premiers drones personnels.
    Il faut bien trouver le moyen de financer cette traversée et le péage me semble une bonne option. Je relève en outre que l'impôt-auto à Genève est en dessous de la moyenne suisse et qu'il serait possible de grappiller quelques sous ici aussi car ceux qui se sont opposé à ce principe en 1996 seront certainement prêts aujourd'hui à un effort pour enfin traverser les rives sans entrave. Du moins je l'espère car le principe de l'utilisateur-payeur me semble juste.

  • « ....les premiers drones.... »

    Vous pensez qu’ils « survoleront «  une taxe?

  • Non, je pense qu'ils ne voleront pas avant longtemps pour des questions d'autorisation d'usage du ciel en regard avec la sécurité du trafic aérien. Tout au plus quelques couloirs dédiés, comme pour les ULM dans certains pays.
    Et on ne va pas se priver de taxer au max ceux qui peuvent se le permettre.

  • Wep! Merci l’iPad :( lire : « Sans » taxe?

  • Péage seulement pour les pendulaires si ils roulent seules dans un véhicule !!!

  • Pour le prix d'une Bentley Mulsanne vous avez un drone volant.
    Très content de me débarrasser de mon hélicoptère (trop bruyant et polluant).

  • LOL Douglas ! Heureuse pour vous :) mais vous allez passer pour un riche.... et dans cette blogosphère certains envieux n’aiment ni les riches... ni ceux qui arrivent dans leur vie!
    Jalouser! à conjuguer.... et au féminin!

  • Rigolez, rigolez, mais "jaune" !

    Car Genève sera bientôt dans un chaos total !!

  • Le chaos a déjà commencé avec la modification des quais qui devait rendre cet axe de la moyenne ceinture plus fluide et qui a provoqué l'effet inverse avec des queues le matin jusqu'à la Tour Carrée.
    Et je ne vous dis pas ce que les travaux pour la pose du phono-absorbant entre le quai Général Guisan et Baby plage, qui commenceront le 13 mars, vont engendrer. Nos ingénieurs de la DGT sont complètement déconnecté des réalités du terrain.

  • Le rythme s'accélère, la précipitation sera violente !

    Parole de "Corto" !

  • Concerning dirty money in Switzerland, Swiss banks own more than 120'000 billions dollars stolen from dictatures, dirty money from trafficking, drugs smuggling and most important world criminality gangs etc., you add to that, money kept in insurances companies, fiduciary assets and world politic corruptions.

    Good luck, times are changing

  • La victime, tuée à coups de couteau, a été découverte ligotée vers 17 heures, ce mardi, dans un immeuble de la rue Jean-Baptiste-Say, sur les pentes de la Croix-Rousse. Le film circule en réalité depuis lundi de Messenger en Messenger et via Facebook. Elle aurait été envoyée depuis Lyon vers Mostaganem, en Algérie, puis aurait été transférée via la messagerie, en France. Dans le Var, le Rhône.

    On y voit un homme debout, ligoté par les mains se faire insulter et frapper. On y voit aussi un homme au sol, attaché, le visage en sang, recevoir des coups de couteau sur la joue. Il est immobile. […] Le sol est recouvert de trace de sang. Filmés à visage découvert, les trois agresseurs sont débout. […] On peut y entendre leurs discussions, les mots parfois en arabe, sont confus. […] il y aurait une deuxième victime. Cet homme a lui aussi été torturé dans l’appartement de la rue Jean-Baptiste-Say mais reste depuis introuvable.

  • 3,3 millions d'email avec mots passes piratés en Suisse !!

  • En 2013, lorsque Luc Barthassat a été élu au CE et à la mobilité, il savait déjà que nous n'obtiendrions rien de la Confédération pour le projet de traversée du lac. Cet article explique à quel point nos autorités ont mal défendu le projet :
    https://www.letemps.ch/suisse/traversee-leman-senlise-berne

  • Très bon article aussi dans Bilan de ce mois par Chantal de Senger : La traversée du lac s'enlise à Genève.
    Je ne l'ai malheureusement pas trouvé en ligne...

  • Pierre, je t'avais demandé qui utiliserait cette traversée ?

    Sur un ton ironique, j'avais dit que ce serait pratique pour les habitants de Cologny qui veulent se rendre à Verbier, mais tu n'as toujours pas répondu pour qui se projet serait util ???

  • A moins que fasses tout ce bordel pour un copain qui habite Vesenaz et qui travaille à Bellevue ???

  • Je suis étonné par cette question Corto.
    Si encore tu la posais à tous nos politicards qui ont choisi de nous imposer la variante autoroutière qui ne servirait pour ainsi dire qu'à soulager le contournement ouest de transit international je comprendrais, mais là, franchement ?
    Nous avons un besoin urgent de réaliser une traversée urbaine pour libérer l'hyper-centre.
    Bien sûr, dans un monde idéal, nous devrions boucler la petite ceinture par un tunnel entre la rue de la Scie et la rue des Alpes. Tiens, celui de Trachsel qu'il avait dessiné en 1896 !
    En sus des deux autres, la moyenne ceinture que je défends entre Malagnou et les Nations ainsi que l'autoroutière qui est un luxe inaccessible aujourd'hui.

  • A tous, vous verrez, Pierre restera très discret sur cette question !

  • Discret ?
    Pas vraiment le style de la maison.
    Non, pas de copain, pas d'intérêts inavouables et aucune envie de me profiler.
    Idéalement je travaillerais volontiers en coulisses, mais pour ce genre d'entreprise il faut de la visibilité.
    Je tente l'impossible liaison pas seulement entre deux rives, mais entre deux tendances opposées. Je voudrais participer à l'enterrement de la hache de la guerre des transports à Genève dans la foulée des premiers signes d'apaisement qui sont apparus avec la LMCE.

  • Je ne suis pas très convaincu par le noeud Malagnou-Nation, même si dans ce cas une traversée pourrait effectivement résoudre certains problème.

    Je vais expliqué pourquoi :

    Premièrement, ceux qui travaillent vers Nation sont majoritairement des employés de l'onu et d'ong qui sont à 90% des étrangers, em venant s'installer à Genève, ils ne choisissent pas de domiciles à Malagnou, de plus dans la plupart des cas, ils reprennent le domicile de celui qu'ils remplacent.

    Coté Malagnou, la plupart travaillent dans des secteurs qui ne sont pas développés dans le quartier des Nations, donc, nous parlons que de quelques cas qui font l'exception à la règle !

    Donc, dire que le 'on libérer "l'hyper-centre" dans le cas de l'axe Malagnou-Nation me semble plutôt mince !

  • Prends un peu de hauteur Corto.
    Il ne s'agit pas de ceux qui vivent à proximité des échangeurs, mais de toute la circulation en ville.
    La route des Nations est un axe de 2 x 2 voies qui arrivera derrière l'ONU, donc l'entrée de ville directe depuis l'autoroute.
    De même, Malagnou est la prolongation de l'autoroute Blanche qui amène une très grande partie du trafic pendulaire des frontaliers.
    Tu es assez désespérant dans ton genre...

  • Tiens-tiens, le temps que je poste une réponse, Pierre a effacé son commentaire défendant la traversée en argumentant sur l'axe Malagnou-Nation ???

    Il ne trouve pas de justification pour défendre sa position sur la traversée de la rade, c'est ballot !!!

  • Pierre écrit :

    "Je tente l'impossible liaison pas seulement entre deux rives, mais entre deux tendances opposées. Je voudrais participer à l'enterrement de la hache de la guerre des transports à Genève dans la foulée des premiers signes d'apaisement qui sont apparus avec la LMCE."

    Nous parlons de solution réelle, pas des fantasmes pathétiques que les élus nous facturent à coups de dizaines de millions !

    Si les politiques dépensent des centaines de millions, juste pour justifier leurs arnaques aux contributions publiques, dans ce cas, il est vrai que ce "projet" peut revêtir des aspects profitables pour les parasites qui participent au budget de plus de 8 milliards pour une collectivité de 500'000 habitants !

    "Bravo" !!!

  • Attendons-nous à un très long silence de la part de Pierre !!!!

  • Non, les dizaines de millions ce ne sont que les études préliminaires sur lesquelles le Grand-Conseil va devoir se prononcer prochainement.
    Personnellement j'espère que cette première tranche de 24 millions sera refusée, enterrant provisoirement ce projet de traversée autoroutière. Ceci contraindrait Serge Dal Busco de revenir avec un projet plus réaliste à une échéance raisonnable.

  • Pierre Jenni, de grâce: n'attendez pas une minute de plus et refusez, ne serait-ce qu'en respect des lois en vigueur (RGPD) opposables en Suisse, la publication des commentaires du pseudo "corto" que ce quidam poste en toute illégalité sur votre blog, sous le nom d'une journaliste française, Célhia de Lavarène.

  • Désolé divergente, mais je n'entre plus en matière sur ces questions.
    Et si quelqu'un souhaite me poursuivre, je prendrai ça comme une aventure nécessaire pour clarifier les responsabilités.
    Car comme je l'ai maintes fois répété, à part les cas flagrants de diffamation que je surveille, je pars du principe que chacun est libre et responsable de ses propos.
    Et puis cette foire d'empoigne des pseudos m'indiffère parfaitement car je sais presque immédiatement qui écrit rien qu'au style.
    Certes Corto est un cas. Et il est à la base de la fermeture de mon blog par la Tdg. Parfois je le soupçonnes de le faire intentionnellement, et d'autres je deviens compatissant car je pense qu'il souffre d'un complexe de supériorité qui est une pathologie très difficile à soigner. Je pense y contribuer en ne le ménageant point.

  • Pierre Jenni: « ...les cas flagrants de diffamation que je surveille ..... « 

    Ben.... vous ne devez pas tout lire PJ! Dérouler le fil de la discussion jusqu’au 5 mars, le commentaire juste au dessus du vôtre, dans lequel vous remerciez d’y trouver des liens.... Commentaire, qui vous aurait échappé, comme ceux qui précèdent, mais pas à moi!

  • En fait! Il suffit de lever les yeux au dessus de votre commentaire.....

  • T'en fait pas, la charia viendra te montrer le chemin !

    Grand docteur !

  • Quel complexe de supériorité ?

    Je suis supérieur !!!

  • Oui, Célhia de Lavarène est une femme admirable et courageuse, elle dénonce ce qu'il se passe à Genève dans l'organisation pédophile de l'onu !

    2ème place après le vatican !!

  • Donc pour revenir dans le sujet, hmm, hmm !

    Le Pierre veut faire un pont pour les bobos de Champel puissent se rendre à Nation et retour !

    Bravo, quel perspicacité, Pierre n'a pas de complexe de supériorité, il n'en a pas besoin, lui son truc c'est de faire un pont entre Champel et Nation, en fait le complexe Champel-Nation, complexe peu documenté et assez rare.

    Il serait temps que Pierre se trouve une compagne !!

    Histoire de créer des ponts !!!

  • Silence, on tourne... en rond.

  • Parce que savoir pourquoi Pierre insiste autant sur cette traversée n'est pas la question primordiale dans ce débat ?

    Sa réponse était que cette traversée doit servir aux habitants de Malagnou qui travaille à Nation et vis-versa !!

    Combien sont-ils à travailler à Nation et qui habitent à Malagnou ?

    Probablement une cinquantaine !!

    Sans oublier les bobos socialistes qui occupent Champel comme Micheline et qui se rend en Valais pour le week-end !!!!

    En fait cette traversée, c'est pour Micheline qui s'est acheté un duplex avec jardin à 4,5 millions il y a 2 ans, ça rapporte de porter le voile !!

  • Non Corto ! C'est exactement le contraire. C'est TA réponse. Tu tournes en rond dans ta tête et tu me prêtes tes pensées. T'es vraiment malade !
    Relis ma réponse plus haut.

  • Tu avais posté un commentaire que tu as effacé et dans lequel ta seule réponse était celle que j'expose plus haut, ça s'appelle faussé le débat !!

    Mais alors, en lieu et place de m'adresser des insultes, répond !!

    Pour qui faut-il construire une traversée de la rade ?

    J'attend ta réponse !!!

  • Et puis tu me fatigues. Je n'ai pas besoin de ces petits échanges personnels aussi cordiaux soient-ils. Je cherche du soutien ou un débat constructif. Tu n'apportes rien.

  • Attendez à un long silence avant que Pierre reprenne sa morgue à insulte !

    Car il ne sait simplement pas comment répondre au pourquoi de son acharnement séculaire d'une traversée de la rade !!

  • Je n'ai rien effacé, tu délires. Reviens plus haut et tu trouveras ma réponse à tes conclusions si réductrices qu'elles en deviennent insignifiantes.

  • Alors pourquoi et surtout pour qui construire une traversée de la rade, je ne demande rien d'autre ?

  • Au lieu d`un tunnel, si on creusait plutot un grand labyrinthe sous la rade? On y lacherait tous les adorateurs de la bagnole qui pourraient y tourner en rond jusqu`a la fin de leurs jours sans faire chier les sains d`esprit.

  • C'est un peu le problème général de Genève qui arrive on ne sait comment à dépenser plus de 8 milliards par année !

    Des Pierres, il y en a un peu trop dans l'exécutif et le législatif de ce canton et de cette ville dispendieuse à souhait de voyous qui se payent des bouteilles de champ dans les boîtes à cul avec l'argent des contributeurs, c'est devenu le délire total !

    Alors, évidemment, lorsque le "roi" est nu, on accuse les "Corto" et autres de maladies mentales !

  • Vous inquiétez pas Corto, on n`a plus trop a attendre avant la prochaine grande récession et alors fini le grand bal du "comment économiser trois sous en en dépensant quatre?"

  • Et vous savez quoi, Pierre? Les tribuables seront de moins en moins cons a mesure que le blé se fera rare et c`est pas le nouveau bifton de mille balles qui y changera quelque chose. Alors, on sera bien obligé d`avoir des idées qui tiennent dans leurs bottes sinon les bottes resteront collées dans la crotte.

  • Je comprends votre sensibilité Jean. Je la partage d'ailleurs parfois. Faut avouer qu'il n'y pas de raison objective d'être optimiste.
    Je dirais même que ceux qui en manifestent, comme moi, passent vite pour des allumés dans le tempérament ambiant.
    Pourtant, j'observe que l'humain, et donc l'humanité, survit. Bon an, mal an, nous améliorons nos conditions de vie. C'est un fait vérifiable. Nous vivons mieux aujourd'hui qu'hier.
    Je suis donc ce qu'on appelle un optimiste et, indépendamment du fait que cette attitude semble confirmer les théories de Coué, je peux dire aujourd'hui que je suis un homme heureux, voire comblé.
    J'éprouve le besoin irrésistible de partager cet enthousiasme qui se traduit ici par mon expérience de terrain dans la mobilité genevoise.
    C'est une aventure qui me passionne car j'en maîtrise de nombreux paramètres. Mais je n'ai pas peur de faillir. J'essaie.
    J'aurais apprécié que ceux qui, comme vous, semblent plutôt remonté contre tout ce qui dérive de la voiture, fassiez l'effort de comprendre ma démarche qui consiste à pacifier les fronts et avancer plus vite vers un futur que je souhaite autant, si ce n'est plus, que vous et d'autres.

  • Mais bien-sur qu`on survivra, Pierre. C`est justement grace a l`instinct de survie que les tribuables seront moins cons lorsque les vaches maigres seront la. Quand il y a du pez a foison, tout le monde a tendance a débrancher ses neurones.

  • Je pense au contraire que cette période privilégiée que nous traversons devrait nous permettre de choisir les bonnes options pour la suite. Car lorsque ça va dégénérer, quand il n'y aura plus de pez comme vous dites, nous allons à nouveau nous foutre sur la gueule et les neurones, ben on ne saura même plus ce que ça veut dire.

  • On va surtout foutre sur la gueule de ceux qui voudraient claquer des milliards pour des projets qui ne profitent qu`aux banques et a la bagnole-business.

  • Vous en trouverez facilement au TCS et a l`UDC mais aussi dans des endroits comme le yacht club ou le golf club.

  • Depuis quand chercher t-on des mais en faisant de la politique ??

  • Le PS souscrit à une traversée de la rade via son membre du parti et président du TCS !

    LOL !!!

  • Et c'est au tour de Jacques Davier ne ne pas passer mon commentaire.

    http://jacquesdavier.blog.tdg.ch/archive/2019/03/05/endoctrinement-rechauffiste-dans-les-ecoles-genevoises.html

    "puisqu' il n'y a pas de réchauffement climatique dû à des émissions anthropiques de CO2."
    Vous mentionnez à juste titre la méthode scientifique. Il est d'autant plus étonnant - qu'à l'instar du CE - vous prononciez ces paroles dignes d'un dogmatisme pur et dur. D'autant qu'après avoir parcouru votre cv, vous n'avez pas la formation pour en dire plus ou mieux que le CE.

    "la population actuelle ne sera plus de ce monde lorsque devraient se vérifier (ou non) les délirantes et catastrophistes prévisions des ayatollahs du réchauffisme !"
    Parlez pour vous. Dans 50 ans vous ne serez plus là, mais une grande partie des jeunes qui sont aujourd'hui à l'école seront encore là et pourront faire les constats appropriés dans un sens ou dans l'autre.

  • Les 14,2 kilomètres du trajet entre Le Vengeron et la douane de Thônex-Vallard sont devisés par l'Etat à 2,8 milliards, soit 200 millions par kilomètre. A ce prix, la traversée de la rade devait coûter 360 millions.

  • Mais quel esprit simple, il ne répond pas aux questions qui lui sont posées et en plus il se lance dans des tirades dignes de Tartufe !

  • Au nom de cette soi-disant traversée de la rade, et l'extrême droite avec leurs alliés socialistes enfument la république de Genève afin de cacher leur fond de commerce et Pierre n'est rien d'autre que l'idiot utile dans cette mauvaise mise en scène !!!

  • Pendant ce temps qui parle des braquages en séries qui terrorisent Genève, qui parle des rues de cette ville devenue impraticable tant les incivilités et les violences sont devenues monnaie courante ?

    Qui parle des milliers de dealers qui offrent leurs services 24/24 et 7/7 à chaque carrefour sous les yeux admirateurs d'une police qui ne fait que s'en prendre aux citoyens travailleurs et capables de payer des amendes ?

    Qui parle de l'éviction des genevois de leur ville au profit d'une soi-disant mixité sociale aux allures à peine voilées ?

    Cette ville qui fut entièrement dédiée aux arrangements honteux accordés aux pires dictatures, devient elle-même une dictature sans foi ni loi, sans sécurité, sans vie de quartier ou avec de moins en moins de vie de quartier, de sentiment d'être genevois !!

    Des milliers de genevois d'origine et de naissance expulsés dans les banlieues ou même la police n'intervient que rarement !

    Une ville qui ne compte plus que sur ses milices privées et hors de prix pour ceux qui en ont les moyens !

  • - "Et c'est au tour de Jacques Davier ne ne pas passer mon commentaire."
    - "Vous mentionnez à juste titre la méthode scientifique. " (Daniel)

    Moui. Vous avez raison de remonter à la source de la méthode.

    C'est bien nécessaire pour distinguer les différences entre les méthodes "scientifiques" des sciences dites humaines, des sciences dites exactes, des sciences dites de la vie, des sciences dites politico-religieuses.

    C'est important pour déterminer les facteurs de sensibilité du pourvoyeur d'opinion, ses capteurs habituels, son ou ses prismes, ses angles morts, et ses perturbateurs psycho-socio-économiques habituels d'interprétation, de synthèse, et de rédaction.

  • "Une ville qui ne compte plus que sur ses milices privées et hors de prix pour ceux qui en ont les moyens !" (Célhia de Lavarène )


    C'est vrai quoi, menfin ! On se croirait en Floride !

    https://www.lemonde.fr/economie/article/2018/01/20/en-floride-ville-verte-privee-cherche-habitants-fortunes_5244628_3234.html

  • Jacques Davier n'est rien d'autre qu'un fonctionnaire qui fait sa lèche comme le font tous les fonctionnaires !

  • C’est surtout que la campagne de dénigrement est tout simplement en train de se retourner contre lui! Corto! Je comprends mieux pourquoi M. Bonard a préféré fermé son blog à ces personnes qui ont le culot de demander des comptes aux blogueurs qui les modèrent? Tant il est vrai, que, contrairement à la Place Rouge, certains blogueurs ne sont pas prêts d’accepter leurs insultes et, comme l’a souligné M. Bonard, leur antisémitisme, auquel j’ajoute l’anti-israélisme et l’anti-americanisme!

    Bon dinanche

  • Il me semble percevoir dans les propos de Corto une certaine nostalgie pour sa vie urbaine à Genève. Exilé au milieu de nulle part, il s'emmerde et vient faire chier tout le monde ici.
    Allez, fais un effort, et viens m'aider au lieu de tourner en rond dans tes petits délires personnels !

  • Wep! "a préféré fermer...." toujours la même inattention avec l'iPad! :(

  • C'est fou cette propension à vouloir parler au nom des autres !

    Il me semble que hormis quelques troll dont Pierre arbore les "couleurs" brunâtres, que ses positions sur le sujet ne soit pas majoritairement soutenu !

    Quant à s'emmerder, je n'en suis pas su point d'ouvrir un blog !!

  • L'idole de Pierre, le niedegger doit lui envoyer des consignes, genre tourner en ronds !

    Les vrais sujets sont écartés du débat ou sévèrement contrôlés et censurés par les larbins aux ordres de tamédia et ses fakes news !

    Qui parle des émeutes qui ont ravagés des quartiers de Grenoble et qui continuent de s'étendre dans le pays qui est voisin de Genève !

    Combien de braquages à main armée chaque semaine dans le canton de Genève ?

  • D'où vient cette insistance de vouloir construire des ponts ou des lignes CEVA alors que la police et les gardes frontières n'ont pas les moyens de protéger les contribuables et citoyens genevois sans parler des braquages commis dans le canton voisin ?

  • Il serait beaucoup sage de limiter les pendulaires venant de France et de mettre en place des systèmes de sécurités aux frontières genevoises que d'emmerder les genevois avec de vielles litotes déjà rejetées en masse par des précédentes votations !!!

  • La gôche caviar suicidaire et assassine propose aussi de créer des ponts avec les reliques de cette "Europe" mondialisante, parfois il est temps de construire des ponts et parfois il est 1'000 fois plus urgent de construire des barrières !!!!!!

  • Je connais bien Genève, content de ne plus y vrivre.

  • Je bocou aimé tunel sou lak il sera tré super pour vandr kam dan tunell bocou mieu que park dessu ou tré tré froa quan iver.

  • L'Europe se ramasse et s'écroule sous le poids d'un socialisme brunâtre totalitaires en faveur d'une islamisation "mondialiste" galopante et que voit-on ?

    Les mêmes qui disaient il n'y a pas quelques décennies : "mais nous ne savions pas" !

    Y compris ceux qui participaient à la machine des destruction nazie.

    Les mêmes socialistes que ceux qui avaient fait alliance avec les nationalistes essayent de rejouer la même tragédie sordide et les pires de tous, ceux qui ne savent pas, ceux qui ne voient pas et ceux qui n'entendent pas font le dos rond.

    Les employés de l'onu violent des dizaines de milliers d'enfants dans les contrées abandonnées aux chiens et personne ne dit mot !

    Les rares curés encore en fonction se cachent face à la honte qu'ils ont imposée pendant des siècles, il n'y a plus d'ossature pour autant qu'il en ait eu une !

    Les USA se distancient de cette Europe possédée par ses démons, comme vers le milieu des années 30 et l'Angleterre a choisit son camp !

    Et Pierre, un des seuls à ouvrir sa plateforme sans censure déblatère sur des projets Play-Mobile !!!!

    Il l'a dit plus haut, qu'en tant que chauffeur de taxi, il en entend des vertes et des pas mûres, il me l'avait dit, qu'il se confrontait à des problèmes bien plus inquiétants que l'éventuelle construction de ce sempiternel pont et pourtant il se tait sur ces sujets !

    A Grenoble dans le quartier "Mistral", encore des véhicules qui s'enflamment jour et nuit alors que deux jeunes d'origine maghrébine se sont tués en fuyant la police, une semaine et plus de 100 véhicules incendiés, le mobilier urbain pulvériser, des balles de kalash qui sifflent et une force de "l'ordre" impuissante et passive !

    Comme la police genevoise qui a reçu l'ordre de ne pas intervenir lorsqu'il y a des attaques armées sur son territoire, "trop dangereux" disait l'ex-chef de la police !

    Et voilà que pour glisser ces détails qui pourrissent la vie de centaines de milliers de citoyens contribuables, les sirènes de l'udc qui dansent avec les diverses gôches et promettent des ouvrages grandiloquents, comme pour faire oublier la triste réalité quotidienne !

  • Et te voilà reparti !
    Je n'alimente plus le blog Post Tenebras Lux et tu en es une des principales raisons. Je ne tiens plus à m'exprimer sur tout et rien, quelque soit l'importance que tu y accordes.
    Je m'occupe de mobilité et des taxis. Modestement. Je reviens vers ce que je maîtrise. Oui, je dis bien maîtrise, car contrairement à tous ces experts auto-proclamés qui nous promettent l'enfer, je prétends savoir ce qu'il faut faire pour régler cette question.
    Alors si ça te dérange, va causer ailleurs. Y'en a plein qui causent de ces choses qui te tiennent tant à coeur.
    Ou ouvre un blog. Tu verras, c'est marrant. Enfin..., tu comprendras l'humour.

  • JE n'ai pas vu où tu maîtrisais quoi que ce soit en matière de mobilité, rassure-toi, tu n'es pas le seul, ils sont quelques dizaines dans les différentes administrations à la soviet à faire pareil !

    Cette traversée n'intéresse plus personne, toi-même tu hères comme un fantôme dans ce qu'est devenue Genève, comme le dit "kaymar" dans cette ville, on ne voit plus que des dealers à partir de 21:00 heures et quelques fonctionnaires internationaux qui s'encanaillent dans des pizzerias portugaises ou turques !

    Tu disais que je me faisais chier, mais qu'est-ce que tu dois t'éclater dans l'ombre de cette ville, lavée, brossée tous les matins pour cacher cadavres de bouteilles, de doses encore saupoudrées et de seringues ensanglantées.

    Tu voudrait sauver ta profession, tout l'honneur te revient, et je te soutiens dans ce labyrinthe, tant administratif que chaotique, mais le constat est désopilant même si le coeur n'y est plus. Aurait-tu hérité quelques esprits qui rôdaient autour de Don Quichotte ?

    Tu t'en est pris des claques et si tu as ouvert un blog, ce n'est pas pour rêver "encore", mais bien pour dire les choses, alors dis-les !!!

  • Grace a Corto vous etes l`auberge espagnole de la blogosphere, Pierre. Probablement le seul blog dans ces parages ou il fait bon poser son cul entre deux tranches de vie. Dommage que la paroissienne aux pitbulls ne vienne plus autant y faire caqueter son dentier mais ca peut encore changer, s`pas.

  • Mal réveillé Pierre Jenny? Relisez donc la négation de ses lignes:

    " Dommage que la paroissienne aux pitbulls - ne vienne plus autant - y faire caqueter son dentier mais ca peut encore changer, s`pas.

    Et lire ce commentaire projectionniste laissé chez Mabut, dont le sujet du billet l'a dépassé....!

    "Sur les blogs de la TdG aussi, il y a une ligue du LOL et il se trouve que ses membres sont malheureusement les commentateurs les plus fideles et, de ce fait, ceux dont les blogueurs ne voudraient surtout pas se séparer. C`est ainsi, la connerie et la méchanceté sont les motivations les plus fréquentes chez les commentateurs stakhanovistes et les blogueurs, souvent, préferent etre beaucoup commentés par eux, plutot que peu (ou pas du tout) par des commentateurs civilisés."

    Écrit par : Jean Jarogh 10h07 - mercredi 13 février 2019

    http://jfmabut.blog.tdg.ch/archive/2019/02/12/pas-de-quoi-lol-297292.html?c

    10 h du mat! LOL! Quand ce n'est pas 7h!

    PS: Demandez-lui sa photo PJ pour voir un peu ce que cela donne la tête d'une personne de mauvaise foi et aussi culottée!

    Franchement, Pierre Jenni, vous cherchez à faire couler ce blog aussi en remettant le scénario du blog Post Tenebras Lux? avec ce personnage!? Sans oublier celle qui conjugue diffamation, calomnie et xénophobie!

    Bon dimanche! Je passais.....

  • Vous m'ouvrez toutes grandes les portes de l'enfer Ignaz. Mais vous avez certainement raison, elle semble attirée ici comme un aimant. C'est irrésistible. Je vais tenter d'assumer. Jusqu'à que je n'en puisse plus. Mais j'apprécierais un petit coup de main de temps à autre...

  • Comptez sur moi, Pierre. De toute maniere, comme portier stagaire de l`enfer, je m`emm... comme un rat crevé depuis que le commun des mortels est lobotomisé et chatré d`usine au point de ne meme plus etre capable de vivre dans le peché comme au bon vieux temps.

  • Question, à la lecture de votre commentaire chez Nathalie Hardyn:

    "La solution provisoire de considérer le U Lacustre comme une quasi autoroute via l'hyper-centre jusqu'en 2045 est une aberration majeure dont la population se rendra à l'évidence à très court terme"

    Cette solution vise quoi? Serait-ce une tangente pour obtenir tout financement de Berne dont l'objet ne concernerait que le champ des liaisons autoroutières nationales?

    (De mémoire) ai lu Nathalie Hardyn interroger comme vous la validité des motifs/ absence de volonté politique pour cause de financement, alors que selon NH, le budget de la ville en présente les capacités.

    http://nathaliehardyn.blog.tdg.ch/archive/2019/01/21/traversee-du-lac%C2%A0-le-grand-conseil-doit-donner-un-signal-cla-296850.html#comments

  • Disons que lorsque l'on voit qu'ils creusent des rues entières 3 fois de suite en 4 ans pour faire, on ne sait quoi, il est clair que la ville a les budgets !!

  • Il semble que Bouteflika a signé un nouveau mandat auprès de ses banquiers suisses !!

  • Rien qu'avec les intérêts des milliers de milliards volés aux algériens, on pourrait construire un pont tous les semestres !!!

  • Il s'agit de bien circonscrire le débat divergente.
    Je tente des réponses et vous remercie de revenir avec du concret.

    "Cette solution vise quoi? Serait-ce une tangente pour obtenir tout financement de Berne dont l'objet ne concernerait que le champ des liaisons autoroutières nationales?"

    Le U lacustre n'est pas une solution c'est le seul moyen qu'a trouvé le CE pour mettre en oeuvre les décisions du législateur qui s'expriment d'abord par le rapport "Mobilités 2030", puis par les dispositifs engagés par la DGT au travers de son plan d'action du réseau routier ( https://www.ge.ch/document/transports-plan-actions-du-reseau-routier-2015-2018/telecharger) et enfin le mandat d'études parallèles (MEP) de la Ville au sujet de la gare Cornavin, car tout est lié. (http://www.ville-geneve.ch/fileadmin/public/Departement_2/Communiques_de_presse/mep-cornavin-rapport-experts-ville-geneve.pdf)

    Ces documents vous expliquent ce que nous allons subir bientôt avec l'agrandissement de la gare Cornavin dont je parle dans mon billet précédent. Le U Lacustre a du être modifié pour en faire un axe fluide puisque tout le trafic sera redirigé sur la moyenne ceinture qui n'a pas de bouclement et qui doit passer par le pont du Mont-Blanc. Malheureusement, comme nous pouvons déjà l'observer, puisque ces options ont été décidées sur modélisations, elles ne tiennent pas compte de la réalité du terrain et elles ne fonctionnent pas. Il y a donc dorénavant régulièrement une queue de voiture jusqu'au bout du quai de Cologny. La cata est annoncée.

    Le financement de Berne est enterré. C'est pourquoi le parlement genevois risque bien de refuser l'octroi d'un crédit de 24 millions pour l'étude de la traversée autoroutière du lac. Je souhaite ce refus afin de contraindre le CE de revenir avec une solution crédible tant financièrement que dans le délai. C'est à cela que je travaille.

    "(De mémoire) ai lu Nathalie Hardyn interroger comme vous la validité des motifs/ absence de volonté politique pour cause de financement, alors que selon NH, le budget de la ville en présente les capacités."

    Je n'ai pas souvenir avoir lu Mme Hardyn à ce sujet. Elle milite pour le projet officiel avec les milieux économiques qu'elle représente. Elle n'est donc pas favorable à un ouvrage urbain qui serait pris en charge par la ville.
    Je travaille en ce moment sur un historique pour mieux mettre en relief les contraintes des différentes options et les contradictions entre les différents acteurs qui comptent. Vous découvrirez dans le premier paragraphe un regret, ou peut-être un espoir, de voir renaître le tout premier projet de traversée en tunnel entre la rue de la Scie et la rue des Alpes en 1896 qui permettrait de dédier le pont du Mont-Blanc à la mobilité douce et faire l'économie de la passerelle piétonne qui revient régulièrement sur le tapis. Cet ouvrage d'un prix modeste serait assumé par la Ville et serait réalisable en moins d'un an.

  • http://www.mellanox.com/page/products_dyn?product_family=286&mtag=bluefield_platforms

  • Merci de souligner la place /et son rejet, du U lacustre - je manque de visibilité sur ce confettis de projets englués entre moult intérêts et guéguerres.

    C'est pourquoi que me je suis tapé une recherche en retour sur projets & études (dont j'ai trouvé trace). C'est barbant car exhaustif, et c'est sans intérêt si obsolète, mais je le poste au cas où certains docs recouperaient votre prochaine note. Ne pas me tenir rigueur de mon ignorance.

    (On passe des plans "Mobilité 2030" etc, en parallèle des plans mobilité grand-Genève horizon 2040 de nos voisins, qui sur leur site s'emploie à quémander à Berne).

    - Rapport n°3 du Conseil consultatif de la Traversée du lac (édité fev. 2019), extrait:

    "Avec la publication de ce nouveau rapport, le CCTL nommé par le Conseil d’Etat jusqu’en décembre 2019 met fin à ce troisième mandat. La prochaine étape est le vote par le Grand Conseil du Projet de Loi d’investissement qui permettra de débuter les études d’avant-projet"
    https://www.ge.ch/document/traversee-du-lac-bouclement-autoroutier-rapport-final-du-17-decembre-2018-du-conseil-consultatif-traversee-du-lac



    Commissions, "Objets en attente de traitement"

    - M 2356-A. Proposition de motion pour un développement équilibré des transports dans le cadre du plan directeur cantonal 2030, extrait:

    "Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève () invite le Conseil d’Etat à mener rapidement à terme les études sur la traversée du lac annoncées par le Conseil d’Etat et exigées par les autorités fédérales avant toute prise en compte du projet"
    http://ge.ch/grandconseil/data/texte/M02356A.pdf
    http://ge.ch/grandconseil/gc/commission/23/obj_suspens_gc

    - Valses estimations coûts construction
    2013, Progtrans estime l’option avec pont à 2,906 milliards pour 2x2 voies/ 3,560 milliards en 2x3 voies.
    2011, un devis chiffrait 3,654 mia l'option tunnel immergé, par alignement de caissons dans le lit du lac, pour une 2x2 voies.
    2015, estimations entre 3,253 et 7,151 mia pour une 2x2 voies / de 3,88 à 8,579 milliards en 2x3 voies.


    Parallèle à la non-entrée en matière côté financements ex-Berne (considère la traversée non objet d'intérêt autoroutier national) & multiples motifs (cf plan mobilité du grand-Genève) à

    - Lobbying de Citec et son fondateur Franco Tufo (études de projet payées combien?) auprès de la Commission des transports

    Extraits
    "Suivant les recommandations présentées par Citec aux députés de la Commission des transports début 2014, la majorité des votants avaient rejeté à 63.6 % le projet de traversée sous-lacustre de deux fois deux voies de circulation, entre le Port-Noir et l’avenue de France, devant servir à désengorger le trafic au centre-ville."

    "Citec s’est joint à l’avis de la Confédération et du Canton, préconisant l’élargissement de l’autoroute de contournement, puis la réalisation ultérieure d’une traversée du lac qui complèterait cette dernière. Ces deux projets s’inscrivent désormais dans la stratégie Mobilité 2030 qui présente la vision du Conseil d’État en matière de mobilité pour le canton de Genève à l’horizon 2030."


    https://www.citec.ch/2018/09/traversee-de-la-rade-les-conclusions-de-citec-plebiscitees-par-les-genevois/


    - Rapport n°3 du Conseil consultatif de la Traversée du lac (édité fev. 2019), extrait:

    "Avec la publication de ce nouveau rapport, le CCTL nommé par le Conseil d’Etat jusqu’en décembre 2019 met fin à ce troisième mandat. La prochaine étape est le vote par le Grand Conseil du Projet de Loi d’investissement qui permettra de débuter les études d’avant-projet"
    https://www.ge.ch/document/traversee-du-lac-bouclement-autoroutier-rapport-final-du-17-decembre-2018-du-conseil-consultatif-traversee-du-lac


    Commissions, "Objets en attente de traitement"

    - M 2356-A. Proposition de motion pour un développement équilibré des transports dans le cadre du plan directeur cantonal 2030, extrait:

    "Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève () invite le Conseil d’Etat à mener rapidement à terme les études sur la traversée du lac annoncées par le Conseil d’Etat et exigées par les autorités fédérales avant toute prise en compte du projet"
    http://ge.ch/grandconseil/data/texte/M02356A.pdf
    http://ge.ch/grandconseil/gc/commission/23/obj_suspens_gc

    - Valses estimations coûts construction
    2013, Progtrans estime l’option avec pont à 2,906 milliards pour 2x2 voies/ 3,560 milliards en 2x3 voies.
    2011, un devis chiffrait 3,654 mia l'option tunnel immergé, par alignement de caissons dans le lit du lac, pour une 2x2 voies.
    2015, estimations entre 3,253 et 7,151 mia pour une 2x2 voies / de 3,88 à 8,579 milliards en 2x3 voies.


    - Lobbying de Citec et son fondateur Franco Tufo (études de projet payées combien?) auprès de la Commission des transports

    Extraits
    "Suivant les recommandations présentées par Citec aux députés de la Commission des transports début 2014, la majorité des votants avaient rejeté à 63.6 % le projet de traversée sous-lacustre de deux fois deux voies de circulation, entre le Port-Noir et l’avenue de France, devant servir à désengorger le trafic au centre-ville."

    "Citec s’est joint à l’avis de la Confédération et du Canton, préconisant l’élargissement de l’autoroute de contournement, puis la réalisation ultérieure d’une traversée du lac qui complèterait cette dernière. Ces deux projets s’inscrivent désormais dans la stratégie Mobilité 2030 qui présente la vision du Conseil d’État en matière de mobilité pour le canton de Genève à l’horizon 2030."


    https://www.citec.ch/2018/09/traversee-de-la-rade-les-conclusions-de-citec-plebiscitees-par-les-genevois/


    Coûts d’exploitation estimés 2016, selon l'Etat: 3-4 millions/an; Pour le groupe privé Progtrans: 18 mios + 4 mios de frais de perception péage
    https://www.tdg.ch/geneve/traversee-lac-couterait/story/27312397?track

  • veuillez excuser les doublons, n'ai pas relu mon texto;(

  • Enfin quelqu'un qui se coltine mes liens. Merci divergente.
    Et vous avez raison de mettre l'accent sur les coûts annexes que toutes ces études occasionnent.
    Vous comprendrez à quel point le magistrat en charge est impuissant quelles que soient ses sensibilités et donc les intentions affichées lors de leur élection. Quoique, dans le cas présent, M. Dal Busco n'a pas été élu sur des promesses de régler les questions de mobilité dans notre canton. Il a juste repris le département de son pote Luc et il fera comme lui, c'est à dire à peu près rien de déterminant. Car tout le programme est mis en place par les hauts fonctionnaires qui voient défiler les patrons et qui n'en font qu'à leur tête.
    Comment leur en vouloir ? Imaginez une seconde que les services de l'Etat dussent se plier au caprices des nouveaux élus...
    La mission devient impossible. Il s'agit donc de faire comme si de rien n'était et continuer sur les lignes définies il y a 20 ans.
    C'est ça l'inertie de notre système. Nous sommes réactifs au mieux, mais jamais actifs, proactifs ou visionnaire. La politique a toujours un temps de retard et comme tout s'accélère, le décalage devient évident.
    A tel point que les citoyens ne croient plus en l'action politique et ne vont plus voter. Ce ne sont pas que les jeunes, qui nous trouvent pathétiques, mais les vieux qui ont renoncé et ceux qui sont entre-deux et qui réalisent à quel point on ne maitrise plus rien.
    Notre démocratie est véritablement en danger, et nous ne pourrons pas surfer longtemps sur le mythe de notre système soi disant exemplaire de démocratie semi-directe dont les failles deviennent des canyons infranchissables.

  • "Imaginez une seconde que les services de l'Etat dussent se plier au caprices des nouveaux élus...
    La mission devient impossible. Il s'agit donc de faire comme si de rien n'était et continuer sur les lignes définies il y a 20 ans.
    C'est ça l'inertie de notre système"

    La question est: Qui joue du poids de l'inertie?

  • "Ces documents vous expliquent ce que nous allons subir bientôt avec l'agrandissement de la gare Cornavin dont je parle dans mon billet précédent"

    C'est clair, j'ai suivi vos billets et ceux de R. Weibel.

    Quant aux docs relatifs:
    "Le U Lacustre a du être modifié pour en faire un axe fluide puisque tout le trafic sera redirigé sur la moyenne ceinture qui n'a pas de bouclement et qui doit passer par le pont du Mont-Blanc"

    Semble que ces docs ne soient pas accessible sur liens mentionnés: DGT "Erreur 404"/ MEP "Cette page est indisponible"

  • Oui, nous touchons aux limites de la démocratie semi-directe de délégation parlementaire.
    En élisant des représentants sur un mandat de cinq ans, nous leur donnons carte blanche pour faire ce qu'ils veulent, ou ne rien faire, ce qui est encore plus simple.
    Mais c'est un autre sujet que je traite sur mon autre blog, Post Tenebras Lux.
    Qui joue du poids de l'inertie ?
    Personne ne le fait consciemment. Du moins c'est ce que j'ose espérer car toute autre approche serait cynique. C'est dans la nature du système et beaucoup s'en accommodent.

  • Voici encore un cas de contrariété. J'observe que des liens ne sont plus accessibles et je m'interroge sur les compétences numériques de nos services qui sont incapables de récupérer des documents probants accessibles au plus grand nombre. Je suis scandalisé par ces façons qui nous égarent et qui nous empêchent de nous former notre opinion en toute objectivité.
    Je vais donc faire les recherches nécessaires pour que ces documents soient à nouveau accessibles simplement.
    Mais je déplore de devoir m'y coller.

  • Docs trouvables dans les archives, je tente demain (1 urgence familiale à distance m'empêche de poursuivre pour l'instant)

  • Ok. J'ai trouvé un moyen d'accéder à ces liens.
    Vous sélectionnez le lien et vous le copiez dans votre browser sans cliquer dessus et la page s'ouvre.
    Oui, je sais, la technologie est encore balbutiante et nous galérons. Mais ces documents sont bien là et ils sont accessibles.

  • Excellent "divergente" !

    Vos conclusions sont édifiantes !

    Lorsque l'on met les pieds dans les prés-carrés des membres du PDC et leurs calculettes à multiplier les milliards, on entendrait presque le son des machines à sous !

    Si ils construisent un pont ou un tunnel, leur unique motivation est de se faire un max de blé au passage !

    Dans ces conditions, impossible d'avoir une vraie opinion sur la nécessité d'un tel projet !?!?

  • Y a un truc que je ne comprend pas et beaucoup de chauffeurs de taxi doivent se dire la même chose :

    Pourquoi Pierre pédale autant pour une traversée qui diviserait par 2 ou 3 le prix d'une course de taxi ????

  • Le Qatar a versé près d'un milliard à la FIFA

    Le «Sunday Times» détiendrait les preuves de versements d'un montant total de 880 millions de dollars, effectués trois semaines avant le vote pour l'attribution du Mondial 2022.

    Pas de doute, la Suisse n'a pas les moyens de construire des ponts !

    Demandez à Blatter comment devenir milliardaire en faisant des tours de passe-passe !!

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel